Forum bépo

Forum des utilisateurs du bépo

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 20/8/2010 07:53:59

Gagman
Membres
Lieu : Corbas
Inscription : 19/8/2010
Messages : 75

Faire connaître le BÉPO par le monde associatif

Dans mon « coming out  » d'hier (sur ce fil), je n'ai pas mentionné, parce que ça n'avait rien à voir, que je suis président d'une association, de langues à l'origine, et qui élargit ses activités à partir de l'année prochaine par un club informatique pour répondre à un besoin dans la commune.

Simplement, pour moi, l'informatique est un monde de liberté et de performances (je sais, je suis un grand rêveur… roll), et je pensais donc faire découvrir le monde du libre.

Tout ça pour vous poser une simple question  : croyez-vous que je puisse également en profiter pour faire connaître le bépo ? Est-ce que c'est stratégique ? Et si oui, comment faire, à qui verser les royalties big_smile, bref, merci de vos conseils.

Dernière modification par Gagman (20/8/2010 07:54:33)


Typematrix 2030 + BÉPO + Linux

Hors ligne

#2 20/8/2010 10:39:38

tazzon
Maître du Dactylotest
Inscription : 8/12/2009
Messages : 164

Re : Faire connaître le BÉPO par le monde associatif

Vu que c'est un projet libre, je pense que les royalties c'est quand des gens utilisent la disposition et la fond connaitre, je suis pas de ceux qui ont développé mais ça me semble être une des récompenses les plus appréciable que de partager et d'être apprécié pour le travail accompli wink


Des outils pour apprendre, se perfectionner et se tester en dactylographie.
Dactylotest - Trydactyl - Bépodactyl

Hors ligne

#3 20/8/2010 16:29:34

loup
Membres
Lieu : France (non mais)
Inscription : 5/8/2009
Messages : 133
Site Web

Re : Faire connaître le BÉPO par le monde associatif

Tazzon, ta réplique me semble un peu ambigüe. Je traduis : Le projet Bépo est libre, Il n'y a pas de royalties à verser.

Dernière modification par loup (20/8/2010 16:29:52)

Hors ligne

#4 20/8/2010 16:50:19

Gagman
Membres
Lieu : Corbas
Inscription : 19/8/2010
Messages : 75

Re : Faire connaître le BÉPO par le monde associatif

Je pense que tazzon voulait dire « projet libre et gratuit ». J'avais d'ailleurs inséré une binette en parlant de royalties, parce qu'il me semblait bien que le bépo est gratuit.

En fait, je cherche surtout des conseils sur la façon de procéder, l'opportunité de faire découvrir le bépo dans un club informatique, etc.

Est-ce que cela existe déjà quelque part, ou serai-je pionnier ?


Typematrix 2030 + BÉPO + Linux

Hors ligne

#5 20/8/2010 17:36:34

Gagman
Membres
Lieu : Corbas
Inscription : 19/8/2010
Messages : 75

Re : Faire connaître le BÉPO par le monde associatif

Je me propose dans un premier temps de placer une première information, très brève, dans le bulletin de liaison de mon association, qui doit sortir début septembre.

Voici quel en serait le texte :

le saviez-vous ?
l'informatique et la santé
Comme toute activité, la pratique de l'informatique peut entrainer des maux liés notamment à l'ergonomie du poste de travail. Chacun sait que la position de l'écran, les reflets auxquels il est exposé, mais aussi la hauteur de la chaise ou celle du clavier, sont des éléments importants de confort et de santé.
En revanche, il est peu connu (à part, malheureusement des personnes touchées) que l'usage prolongé du clavier peut entraîner des douleurs dans la main et l'avant-bras. Ces douleurs sont liées aux contraintes imposées par la disposition des touches sur le clavier. En effet, la disposition classique du clavier français, appelée AZERTY, est héritée des premières machines à écrire, fin XIXème siècle, sur lesquelles les touches les plus utilisées devaient être éloignées pour ne pas bloquer la machine.
Dès 1907, des chercheurs ont tenté de réorganiser le clavier pour éviter les maux dont souffraient les secrétaires. L'un des aboutissements actuels, en France, est le clavier BÉPO. Disponible sur tous les ordinateurs, il permet une meilleure utilisation du clavier, moins de mouvements, et une plus grande vitesse de frappe. Sans oublier une meilleure typographie. Si vous ne tapez pas à 10 doigts sans regarder le clavier, pourquoi ne pas apprendre avec un clavier qui ne vous fera pas soufrir ?
Vous trouverez plus d'information, et des conseils, sur le site www.bepo.fr

J'insèrerais également une image de la carte bépo simplifiée.

Qu'en pensez-vous ?


Typematrix 2030 + BÉPO + Linux

Hors ligne

#6 20/8/2010 18:54:38

loup
Membres
Lieu : France (non mais)
Inscription : 5/8/2009
Messages : 133
Site Web

Re : Faire connaître le BÉPO par le monde associatif

228 mots, c'est trop long pour ta brève. Essaie de faire passer le message en moins de 75 mots.


Autre détails: Il n'est pas prouvé que le Bépo réduit les TMS, ni qu'il permet une plus grande vitesse de frappe. Néanmoins, le gain de confort est réel et la facilité d'apprentissage presque prouvé (il est à peu près établi que le Dvorak est 4 fois plus rapide a apprendre que le Qwerty — pour passer de débutant à 40 mots par minutes en anglais). Aussi, je ne connait personne qui est à la fois bien habitué au Bépo, et plus rapide en Azerty (idem pour le couple Dvorak/Qwerty).  Enfin, le truc qui vend le mieux, ce sont les accents et les caractères typographiques. Le Bépo a un accès facile à œ, À, É, È, par exemple.


Perso, je ne mettrais pas l'accent sur la santé (à moins que tu t'adresse essentiellement à des plus de 40 ans). Je préférerais parler du confort et de la facilité (d'accès aux touches comme d'apprentissage). Et peut être aussi la frime. C'est quand même cool de taper complètement à l'aveugle devant les copains.


L'idée du rappel historique est pas mal, mais il vaut mieux faire court. Un truc dans le style « les claviers des machines à écrire n'étaient pas ergonomiques parce que les contraintes mécanique étaient trop fortes.  Les contraintes mécaniques ont maintenant disparu, mais nous avons gardé l'habitude. » Et là tu peux sortir la solution miracle (le Bépo et les claviers ergonomiques).

Dernière modification par loup (20/8/2010 18:58:56)

Hors ligne

#7 21/8/2010 07:22:20

Gagman
Membres
Lieu : Corbas
Inscription : 19/8/2010
Messages : 75

Re : Faire connaître le BÉPO par le monde associatif

Merci, loup
Quand je dis une brève, c'est pour dire que je n'ai pas beaucoup de place dispo. Les 228 mots passent, ceci dit, avec une carte bépo en miniature.
Dans mon association, je m'adresse effectivement en grande majorité à des plus de 40 ans. Beaucoup de retraités, zéro geek.
Je note, de ton post, de faire plus court pour le rappel historique, et d'accentuer du côté de la typo.
(j'enrage, parce que taper est si facile sur mon TM, alors que, en ce moment, je galère avec un clavier de portable décalé… et dire que je trouvais ce clavier très confortable il y a peu !!!)


Typematrix 2030 + BÉPO + Linux

Hors ligne

#8 21/8/2010 10:18:24

tazzon
Maître du Dactylotest
Inscription : 8/12/2009
Messages : 164

Re : Faire connaître le BÉPO par le monde associatif

Je trouve aussi que c'est un peu long…

Pour en revenir à ma remarque — pour simplifier — je pense que ce qui fait le plus plaisir au développeurs d'un projet libre, c'est que les gens l'utilisent et en soient satisfait. Bref… C'était un réponse sur le même ton que la question wink .


Des outils pour apprendre, se perfectionner et se tester en dactylographie.
Dactylotest - Trydactyl - Bépodactyl

Hors ligne

#9 26/8/2010 12:39:09

loup
Membres
Lieu : France (non mais)
Inscription : 5/8/2009
Messages : 133
Site Web

Re : Faire connaître le BÉPO par le monde associatif

Gagman a écrit :

Quand je dis une brève, c'est pour dire que je n'ai pas beaucoup de place dispo. Les 228 mots passent, ceci dit, avec une carte bépo en miniature.

Je vois. Ceci dit, je pensais plus au temps de cerveau disponible qu'à la place papier. Si lire la brève requiert un effort, ça risque d'en ennuyer certains, qui rejetteront tes mots d'un revers de main. Ce qu'il faut, c'est une accroche, qui attire les gens potentiellement intéressés là ou tu veux. Mais je te déconseille de les rediriger tout de suite vers bepo.fr. Si tu peux, mieux vaut organiser des séances d'initiation d'abord.


C'est parce que le site actuel demande encore pas mal de travail, surtout la page d'accueil et la page de présentation. Elles ont un défaut similaire à la première version de ta brève : trop longues, trop denses, et trop dispersées. Le pire, c'est le premier paragraphe de la page de présentation, qui est carrément repoussant : en environ 15 lignes, nous trouvons 7 emphases et 11 liens. Ce n'est pas comme ça qu'on fera comprendre aux gens que le Bépo est facile (j'en sais quelque chose, j'ai fait la même erreur à l'oral). J'avais déjà proposé quelques allègements, mais A2 avait refusé d'entendre raison, même sur le principe (le principe étant: rétrécir la page d'un facteur 3 minimum).


Je ne dis pas qu'il faut tout recommencer. Il y a de l'excellent boulot. L'apparence du site est nickel. C'est juste l'organisation du contenu qui pêche. Et surtout, il faut se faire à l'idée que même si ce site utilise MédiaWiki, ça ne doit pas être organisé comme une encyclopédie. J'admets que mes remarques sont violentes, mais je ne sais pas comment les formuler à la fois clairement et poliment.

Dernière modification par loup (26/8/2010 12:40:08)

Hors ligne

#10 26/8/2010 12:49:15

Gagman
Membres
Lieu : Corbas
Inscription : 19/8/2010
Messages : 75

Re : Faire connaître le BÉPO par le monde associatif

J'ai essayé de tenir compte de vos remarques. Voici ce que ça donne pour le moment :

Informatique : changer de clavier pour de meilleurs résultats
À la fin du XIXème siècle, les premières machines à écrire se bloquaient si on tapait trop vite. Pour éviter ce phénomène, les lettres les plus utilisées ont été éloignées. Le clavier AZERTY était né ; c'est encore celui que vous utilisez sur votre ordinateur au XXIème siècle.
Pourtant, dès 1907, pour éviter les maux dont souffraient les secrétaires, et améliorer la vitesse de frappe, des chercheurs ont proposé de faire évoluer cette disposition des lettres. L'un des aboutissements actuels, en France, est le clavier BÉPO, disponible pour tous les ordinateurs.
Ses avantages sont nombreux : les mains se déplacent moins, les doigts bougent à peine, la frappe est répartie entre les deux mains, l'apprentissage de la frappe à dix doigts est facilité, et la vitesse de frappe peut augmenter.
Surtout, il est plus facile d'écrire en français correct, et la typographie est plus soignée : on peut accéder directement aux majuscules accentuées ÉÈÀÊÇÙŒÆ, de même qu'aux signes typographiques comme l'espace insécable, l'apostrophe typographique, les points de suspension…
Si vous ne tapez pas à 10 doigts sans regarder le clavier, pourquoi ne pas apprendre avec un meilleur clavier ?
Vous trouverez plus d'information et des conseils sur le site www.bepo.fr.

C'est un poil plus court. Je me suis largement inspiré de ce que vous avez déjà tous écrit (et qui est efficace, ne serait-ce que parce que ça m'a conduit à me mettre au bépo…).

Ai-je le droit d'utiliser le logo bépo (plus de mots, moins de maux) en illustration, ou l'usage est-il réservé ?


Typematrix 2030 + BÉPO + Linux

Hors ligne

#11 26/8/2010 12:56:36

Gagman
Membres
Lieu : Corbas
Inscription : 19/8/2010
Messages : 75

Re : Faire connaître le BÉPO par le monde associatif

Désolé loup, nos posts se sont croisés.

Je comprends la notion de temps de cerveau disponible. Je compte aussi sur les illustrations pour capter le regard.

Après, ce n'est pas une pub, ni un article perdu au milieu d'un magazine.
Pour l'instant, ce que j'appelle pompeusement bulletin est juste une feuille A4 pliée en deux, avec une mise en page détendue. Pour dire, la brève, avec illustrations, occuperait toute la page 4. Le lecteur n'a pas grand chose d'autre à se mettre sous la dent, et ça paraît très court une fois mis en page.


Typematrix 2030 + BÉPO + Linux

Hors ligne

#12 26/8/2010 14:11:17

loup
Membres
Lieu : France (non mais)
Inscription : 5/8/2009
Messages : 133
Site Web

Re : Faire connaître le BÉPO par le monde associatif

Ta deuxième version est beaucoup mieux. Je vais faire un essai, tient.

Informatique : changez de clavier pour vous faciliter la vie


Nos bons vieux claviers AZERTY sont directement issus de technologies vielles de plus d'un siècle. Depuis, nos contraintes et nos besoins ont beaucoup changé. Pour s'y adapter, des chercheurs ont étudié les claviers, et ont proposé certaines évolutions. L'un des aboutissement de ces recherches est la disposition de clavier Bépo.


Le Bépo a trois avantages majeurs : il possède tous les caractères du français, il facilite grandement la frappe dactylographique, et il est très confortable (on bouge à peine les doigts).


Vous souhaitez enfin pouvoir écrire « Élisa » ou « Lætitia » correctement ? La frappe en aveugle vous intimide ? Frapper au clavier vous fatigue ? Ou bien souhaitez vous tout bonnement être plus efficace ? Essayez le Bépo. C'est libre, gratuit, facile, et disponible sur tous les ordinateurs.


Plus d'informations sur bepo.fr

Voilà. 145 mots, comparé à tes 209. (En effet, 75 mots ça parait difficile.)

Dernière modification par loup (26/8/2010 14:22:30)

Hors ligne

#13 26/8/2010 15:12:11

Gagman
Membres
Lieu : Corbas
Inscription : 19/8/2010
Messages : 75

Re : Faire connaître le BÉPO par le monde associatif

J'aime bien.

Le début me parait un peu lapidaire, surtout pour des béotiens complets en la matière (qui, en plus, ne s'intéressent pas spécialement à la question).
Je vais m'en inspirer (pas tout de suite, j'ai deux jours de taff à finir avant ce soir), et je reviens.

J'ajouterai quand même un avantage décisif à mon sens : le bépo est LOGIQUE !!!

Question idiote : quand passe-t-on de « membre récent » à « membre » ?

Dernière modification par Gagman (26/8/2010 15:13:39)


Typematrix 2030 + BÉPO + Linux

Hors ligne

#14 23/9/2010 03:44:32

JF
Modo
Lieu : Charleroi
Inscription : 6/12/2009
Messages : 175

Re : Faire connaître le BÉPO par le monde associatif

Gagman a écrit :

Question idiote : quand passe-t-on de « membre récent » à « membre » ?

Réponse idiote : Jette un coup d'œil à la liste des membres.
Tous les « membres récents » ont posté entre 0 et 18 messages.
Tous les « membres » ont posté entre 21 et 96 messages.
Tous les « membres confirmés » ont posté entre 106 et 154 messages.
Un « membre récent » n'est pas un membre qui s'est inscrit depuis peu, mais un membre qui a posté moins d'une vingtaine de messages.

Hors ligne

#15 23/9/2010 04:03:51

JF
Modo
Lieu : Charleroi
Inscription : 6/12/2009
Messages : 175

Re : Faire connaître le BÉPO par le monde associatif

loup a écrit :

Le Bépo a trois avantages majeurs : il possède tous les caractères du français, […]

Ce n'est pas un avantage propre au bépo. Ce n'est qu'un argument pour laisser tomber les azerty par défaut de Windaube.
Sous Windows, le clavier canadien multilingue standard a tout ce qu'il faut pour le français, et les claviers azerty des Mac et de Linux ne sont pas trop mal lotis, quand on connait un peu leurs caractères « cachés ». De plus, pour les utilisateurs de Windows déçus, il y a quelques claviers azerty enrichis sur le web. Je m'en étais fait un avec MSKLC avant ma conversion au bépo.

Hors ligne

#16 23/9/2010 11:25:47

Gagman
Membres
Lieu : Corbas
Inscription : 19/8/2010
Messages : 75

Re : Faire connaître le BÉPO par le monde associatif

Pour les membres, je m'en doutais un peu ;-), mais merci de la précision.

Pour ce qui est des caractères spéciaux, même si tu as raison sur le fond, ça nécessite une recherche, et l'utilisateur lambda n'est pas à même de l'entreprendre (et puis « à quoi ça sert, puisque Word corrige tout seul ? »). Alors que sur le BÉPO, c'est comme le Porc-Salut, c'est écrit dessus…


Typematrix 2030 + BÉPO + Linux

Hors ligne

#17 23/9/2010 22:48:02

JF
Modo
Lieu : Charleroi
Inscription : 6/12/2009
Messages : 175

Re : Faire connaître le BÉPO par le monde associatif

Gagman a écrit :

Pour les membres, je m'en doutais un peu ;-), mais merci de la précision.

Pour ce qui est des caractères spéciaux, même si tu as raison sur le fond, ça nécessite une recherche, et l'utilisateur lambda n'est pas à même de l'entreprendre (et puis « à quoi ça sert, puisque Word corrige tout seul ? »). Alors que sur le BÉPO, c'est comme le Porc-Salut, c'est écrit dessus…

Pourquoi sous-estimer l'utilisateur lambda de la sorte ?
L'utilisateur lambda est-il incapable de faire une recherche sur le web et quelques clics de souris pour installer un nouveau pilote ?


Personnellement, c'est par l'intermédiaire de Google que j'ai découvert le bépo.


Tout a commencé avec l'espéranto, dans le courant des années 1990. À cette époque, le seul ordinateur dont je disposais chez moi, sans connexion à Internet, tournait sous Windows 3.1. J'ai cherché un moyen de taper les lettres accentuées de l'espéranto (ĈĉĜĝĤĥĴĵŜŝŬŭ) et, tout ce que j'ai trouvé sur mon ordi était une police manuscrite qui plaçait le « ^ » sur la lettre qui précédait, à une hauteur qui convenait aussi pour les majuscules. Pour le ŭ, je me contentais d'un ù. Par la suite, j'ai contacté l'Union Française pour l'Espéranto qui m'a aiguillé vers la Flandra Esperanto-Ligo. Cette dernière vendait un embryon de traitement de texte adapté à l'espéranto, Ĉapelilo, avec quelques dizaines de polices de caractères qui mélangeaient du Latin-3 (pour les 6 × 2 lettres accentuées de l'espéranto) et du Latin-1 (pour tout le reste). J'ai aussi utilisé ces polices avec Word, en faisant quelques raccourcis clavier vers ces caractères. Ce n'était pas ce qu'il y avait de plus pratique, mais ça fonctionnait.


Au début des années 2000, je suis passé à Windows 98 avec un nouvel ordinateur. C'est aussi approximativement l'époque de ma première connexion à Internet à domicile, avec un modem 56 K. La connexion était gratuite, mais la communication téléphonique par laquelle elle transitait était facturée à la minute. Je ne restais donc jamais connecté très longtemps.
Je me suis mis en quête d'adapter mon clavier à mes besoins. Sur Internet, j'ai trouvé un petit programme qui, si je ne me trompe, s'appelait Keyremap. Les menus étaient en allemand, ce qui ne m'a pas empêché de l'utiliser.
Je me suis vite rendu compte que, si Windows 98 permettait l'affichage de texte Unicode (à condition d'avoir activé la prise en charge multilingue), la saisie de ce texte était limitée par le jeu de caractères 8 bits du système. En cherchant un petit peu sur le web, j'ai trouvé quels fichiers étaient responsables de la gestion du clavier. J'ai donc modifié le fichier CP_1252.NLS avec un éditeur hexadécimal pour remplacer 12 caractères peu utiles par ceux qui m'intéressaient, et j'ai utilisé Keyremap pour modifier le fichier KBDBE.KBD.


Quelques années plus tard, j'ai changé d'ordinateur. En même temps, je suis passé à Windows XP et… mes bidouillages ne fonctionnaient plus. J'ai trouvé un pilote de clavier français enrichi qui ne convenait pas parfaitement à mon azerty belge, ainsi que MSKLC. Ce dernier m'a permis de faire à peu près ce que je voulais, bien qu'il y eût quelques bogues que je ne citerai pas ici. C'est aussi à peu près le moment où je me suis intéressé à Tavultesoft Keyman.


Il y a quelques années (environ 3 ans), peu avant la migration du bépo vers son 3me wiki, j'ai eu envie d'apprendre à taper à 10 doigts. J'avais déjà conscience de l'existence du DSK et du clavier turc F (par curiosité, j'avais examiné les différents layouts de Windaube) et je me suis demandé s'il existait un équivalent pour le français. C'est ainsi que, après bien des péripéties, j'ai découvert le bépo.


J'estime qu'à cette époque, j'étais encore un utilisateur lambda. Je commence à m'éloigner légèrement de ce statut avec le bach. en informatique de gestion que je prépare.


JF

Dernière modification par JF (25/9/2010 08:15:17)

Hors ligne

#18 24/9/2010 11:05:50

Wally
Membres
Inscription : 6/8/2009
Messages : 55
Site Web

Re : Faire connaître le BÉPO par le monde associatif

Si il a 10 ans tu modifiais des fichiers systèmes avec un éditeur hexa pour que l'OS fasse ce que tu veux, je ne te classe pas dans les utilisateurs lambda !

Hors ligne

#19 24/9/2010 15:38:23

Gagman
Membres
Lieu : Corbas
Inscription : 19/8/2010
Messages : 75

Re : Faire connaître le BÉPO par le monde associatif

Moi non plus ! Et au passage, félicitations pour ton évolution.
Je ne sous-estime pas l'utilisateur de base. Je sais simplement, d'expérience, que l'utilisateur de base n'a pas envie de chercher. Déjà, si on lui présente sur un plateau quelque chose de mieux mais différent, il ne s'y intéressera que s'il en entrevoit l'intérêt immédiat.
Donc, chercher les dispositions alternatives alors qu'on a directement un truc qui fonctionne (l'azerty, proposé par défaut, et dont la plus belle preuve qu'il est bien, c'est que tous les claviers sont comme ça…), ça ne fait pas partie de son schéma.
Alors que, quand on découvre le bépo, ce qui frappe d'emblée, ce sont les caractères spéciaux qui sont directement mis sous le nez de l'utilisateur.


Typematrix 2030 + BÉPO + Linux

Hors ligne

#20 24/9/2010 22:50:37

crabe
Membres
Inscription : 24/12/2009
Messages : 80

Re : Faire connaître le BÉPO par le monde associatif

JF, le récit de ton évolution informatique est incroyable! Ça fait vraiment vieux baroudeur de l'espéranto! big_smile

Hors ligne

#21 25/9/2010 14:07:49

JF
Modo
Lieu : Charleroi
Inscription : 6/12/2009
Messages : 175

Re : Faire connaître le BÉPO par le monde associatif

Gagman a écrit :

Moi non plus ! Et au passage, félicitations pour ton évolution.
Je ne sous-estime pas l'utilisateur de base. Je sais simplement, d'expérience, que l'utilisateur de base n'a pas envie de chercher. Déjà, si on lui présente sur un plateau quelque chose de mieux mais différent, il ne s'y intéressera que s'il en entrevoit l'intérêt immédiat.
Donc, chercher les dispositions alternatives alors qu'on a directement un truc qui fonctionne (l'azerty, proposé par défaut, et dont la plus belle preuve qu'il est bien, c'est que tous les claviers sont comme ça…), ça ne fait pas partie de son schéma.
Alors que, quand on découvre le bépo, ce qui frappe d'emblée, ce sont les caractères spéciaux qui sont directement mis sous le nez de l'utilisateur.

Si je comprends bien, le bépo n'est pas fait pour les utilisateurs lambda. [lambda est-il invariable dans ce cas ?] On n'y arrive rarement sans avoir fait une recherche préalable sur le web que l'utilisateur lambda est incapable d'entreprendre. ;-) Taper quelques mots-clés dans le champ de recherche de Google ou de quelqu'autre moteur de recherche que ce soit est dix fois plus difficile que de faire une recherche dans le catalogue électronique d'une bibliothèque (vous savez, ces bâtiments dans lesquels on peut emprunter des livres, et où l'on peut faire des recherches par titre, par mots du titre, par nom d'auteur, par thème, par numéro ISBN, etc.).

Sous MacOS, il faut télécharger un fichier, le décompresser, le copier-coller dans le répertoire approprié, puis activer l'un des six pilotes nouvellement installés par [je ne me souviens pas du nom] le panneau de configuration.

Si on l'installe lors d'une formation, un prof vient vous demander comment on fait pour repasser à l'azerty. Il ne connaissait pas le sens de ce petit drapeau français en haut à droite de l'écran.


Sous Windows, quelques clics suffisent pour l'installer. Après, il faut comprendre la différence entre Alt + Maj et Ctrl + Maj (par défaut) et chercher comment modifier ces raccourcis pour éviter de changer de layout quand on hésite lors d'une sélection de texte (raccourcis du genre Maj + Ctrl + Home). Si l'on n'a pas de compte administrateur sur la machine, il faut télécharger le fichier du PKL, le décompresser, ouvrir le nouveau répertoire, identifier l'exécutable et le lancer. Si l'on connait le bépo par cœur, il faut chercher le fichier à modifier pour empêcher l'affichage de cette carte qui peut gêner sur un petit écran.


Sous Linux, on peut sélectionner le bépo à l'installation. Toutefois, pour bénéficier de l'intégralité des touches mortes du bépo, il faut passer en XIM et installer le ~/.XCompose, sans oublier de modifier le fichier /usr/share/X11/xkb/symbols/fr (en tant que super user) qui peut être dans des répertoires différents selon les distributions. De plus, Linux étant rarement installé sur les ordinateurs à leur achat, il faut commencer par l'installer, ce que ne fait pas un utilisateur lambda.


En conclusion, le bépo est destiné aux utilisateurs avertis. Il faut exclure les utilisateurs de base du public ciblé (ou organiser des cours de gestion des pilotes de clavier).

Hors ligne

#22 25/9/2010 14:20:25

JF
Modo
Lieu : Charleroi
Inscription : 6/12/2009
Messages : 175

Re : Faire connaître le BÉPO par le monde associatif

carloose a écrit :

JF, le récit de ton évolution informatique est incroyable! Ça fait vraiment vieux baroudeur de l'espéranto! big_smile

Je me suis contenté de chercher des solutions adéquates à un problème bien réel, le type de problème auquel est confronté tout utilisateur de clavier azerty sous Windows lorsqu'il veut taper correctement dans une langue qui n'est pas prise en charge par son clavier. (Le français correctement typographié en fait partie.)

Pour les majuscules accentuées du français, à un certain moment, j'avais imaginé
^ + é → É
^ + è → È
^ + ç → Ç
^ + ù → Ù
^ + à → À

Hors ligne

#23 25/9/2010 16:21:32

loup
Membres
Lieu : France (non mais)
Inscription : 5/8/2009
Messages : 133
Site Web

Re : Faire connaître le BÉPO par le monde associatif

JF a écrit :

En conclusion, le bépo est destiné aux utilisateurs avertis. Il faut exclure les utilisateurs de base du public ciblé (ou organiser des cours de gestion des pilotes de clavier).

Presque personne n'est averti du Bépo. Notre public cible n'est donc pas averti.

Maintenant, il y a un minimum à savoir en informatique : savoir lire un manuel de 500 mots, savoir trouver http://bepo.fr lorsque l'on connaît le nom « Bépo », et savoir télécharger et installer un programme sur son OS. Franchement, c'est donné à presque tout le monde. Notre public cible est donc presque tout le monde.

Maintenant, il reste deux problèmes.

(1) Convaincre les gens. Pour ça, il faut voir les arguments qui marchent. Pas les arguments les plus corrects. Pas les arguments les plus rationnels. Ceux qui marchent. Ce sont peut-être les mêmes, peut-être pas.

(2) Leur permettre d'avoir le bépo. Pour ça, il faut un site (le wiki) simple. Très simple. Les informations importantes (installation, téléchargement, description du clavier) doivent être évidentes à trouver, et présentées de manière la plus simple et limpide possible.

Je pense que (1) et (2) peuvent être résolus. Mais je suis certain qu'on en est encore loin (surtout pour (2)).

Dernière modification par loup (25/9/2010 16:22:04)

Hors ligne

#24 25/9/2010 16:37:52

amic
Membres
Inscription : 27/11/2009
Messages : 265

Re : Faire connaître le BÉPO par le monde associatif

Pas d'accord pour le (2).

Tu vas sur la page installation (immédiate à l'accès), et si tu es intéressé par le bépo, tu ne trouves pas que c'est compliqué de cliquer sur le bon OS. Et de demander à des gens de t'aider si tu as vraiment un problème particulier.
Et franchement JF, l'utilisateur de base, je ne pense pas qu'il soit brimé si sur la première version qu'il installe il n'y a pas le grec.

C'est pas de la simplicité qui manque sur le wiki, c'est juste de l'entretien et de la prise d'habitude de l'utiliser.

Hors ligne

#25 26/9/2010 12:44:45

loup
Membres
Lieu : France (non mais)
Inscription : 5/8/2009
Messages : 133
Site Web

Re : Faire connaître le BÉPO par le monde associatif

amic a écrit :

C'est pas de la simplicité qui manque sur le wiki, c'est juste de l'entretien et de la prise d'habitude de l'utiliser.


Attention, tu parles de la communauté, alors que moi je te parle de l'utilisateur ordinaire, qui n'a pas vocation à en faire partie. Un type qui a vaguement entendu parler du bépo n'a aucune bonne raison de s'habituer à utiliser le wiki. Il veut juste avoir un aperçu de la disposition Bépo, et pouvoir l'installer en trois clics. Pour lui, bepo.fr est juste un « one shot », qu'il ne visitera plus jamais. C'est le cas idéal.


Cette simplicité là, on ne l'a pas, pour une raison bien simple : le site est trop chargé. La page d'accueil énumère les avantages du Bépo de façon exhaustive, mais n'a pas un seul paragraphe pour guider les curieux. La barre de navigation à gauche comporte plusieurs liens totalement inutiles au béotien (modifs récences, boîte à outils). La page de présentation ressemble plus à « tout savoir sur le Bépo » et son premier paragraphe est un chaos de liens et d'emphases. La page d'installation présente des détails inutiles à la simple sélection de son OS. Les références sur la disposition sont dispersées sur plusieurs pages pas toutes faciles à trouver. Bref, tout fait passer le message comme quoi le Bépo est compliqué, peu accessible, réservé à une élite.


C'est beaucoup de reproches mais c'est un retour direct de novices à qui j'ai demandé de visiter le site.


La communauté a cessé d'être le plus important.  Le Bépo est là, il est génial, il est fini. Maintenant, il faut que plus de gens l'utilisent, sans pour autant faire partie de cette communauté.  Le Bépo doit se faire accessible, ordinaire. Nous avons le privilège d'utiliser une disposition de qualité, il faut maintenant le partager.

Dernière modification par loup (26/9/2010 13:24:00)

Hors ligne

Pied de page des forums