Forum bépo

Forum des utilisateurs du bépo

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 Projet bépo » Dois-je pousser les jeunes vers le bépo, et si oui comment ? » 11/9/2019 15:55:11

nicoals
Réponses : 6

Bonjour,

Heureux bépoète depuis 7 ans, je suis sur le point de donner bénévolement des cours d’informatique à des collégien(ne)s et des lycéen(ne)s au sein d’une association locale dont voici le site web.

Il s’agit de donner leurs premiers rudiments de programmation et d’administration système, en ne leur mettant que des logiciels libres sous la main (on commencera par installer des GNU/Linux par exemple).

Je suis convaincu que la maîtrise de l’informatique passe par un apprentissage rigoureux et précoce de la frappe au clavier.

Mon dilemme se situe vis-à-vis du bépo ? Dois-je en 2019, ne pas leur laisser le choix, donc bépo d’office ?

Merci.

#2 Re : Tribune libre » Le Logiciel Libre vs les privateurs » 5/7/2014 16:39:28

Ben oui, c'est ce que je crois aussi. Mais comment interprêtes-tu cette phrase-ci de l'Open Source Definition : « elle [la licence] doit permettre leur distribution sous les mêmes termes que ceux de la licence du logiciel original. » ? Je suis vachement étonné...

Après, je trouve cette Open Source Definition tellement alambiquée --- et avouons-le, inutile quand on dispose de celle de la FSF (je suis méchant, hein ? ^^) --- qu'on que je comprends que même l'OSI oublie d'en appliquer quelques détails ! MDR. (très méchant ^^)

#3 Re : Tribune libre » Logiciels Libres et professions de santé » 28/6/2014 01:18:38

@leBret : Vim n'est qu'une onomatopée symbolisant une glissade ; par exemple : « Vrouum Vrouuum Viiiiiiiim ». Cela m'étonnerait fortement qu'un hacker utilise une onomatopéee pour éditer du texte, voyons !

#4 Re : Tribune libre » Logiciels Libres et professions de santé » 28/6/2014 01:13:54

La mailing-list rencontre son petit succès, donc merci à tous.

Malgré le manque de référence, nous écrirons très certainement quelquechose sur le bépo et les dispositions ergonomiques ; nous ne manquerons pas de vous le signaler quand ce sera prêt ! ^^

Enfin, merci Hubert pour les liens sur les pacemakers (que je connaissais déjà). Je vous rassure que nous voulons des logiciels libres pour les professionnels de santé donc A FORTIORI s'il s'agit de les placer à l'intérieur d'un corps humain, ça me semble logique.

Je tiens d'ailleurs à vous faire remarquer que l'administration humaine de machines tournant sous logiciel privateur signifierait qu'on demande moins de références à un logiciel médical qu'à un médicament (je rappelle que pour disposer d'un brevet accordant un monopole TEMPORAIRE de 20 ans (soient bien moins que les 70 ans après la mort du saltimbanque ^^) pour le commerce un médicament, un laboratoire doit publier l'intégralité de ses « sources » (ce qui permet d'ailleurs à ses concurrent de le «génériquer» une fois le brevet expiré.) Bref, le logiciel privateur dans la santé, c'est la mort de la Science, la résurrection des secrets de fabrications alchimiques. Voyez la gueule de l'innovation thérapeutique après ça !

C'est un vrai danger pour l'avenir, et nous ne manquerons pas de signaliser cela.

#5 Re : Tribune libre » Le Logiciel Libre vs les privateurs » 28/6/2014 00:53:41

Salut à tous,

Avant tout, je tiens à signaler que je n'utilise presque jamais l'expression open source au profit de logiciel libre ; ainsi nous sommes d'accord sur l'essentiel ^^

Cependant, comme je viens de le relire sur Wikipedia, le terme « open source » ne peut s'appliquer qu'aux logiciels qui satisfont à l'open source definition de l'OSI. Je viens de relire cette définition, et elle me semble globalement équivalente à celle de la FSF, en certainement moins élégant, il faut en convenir ^^. « Open source » signifie donc bien plus que « sources consultables », contrairement à ce que Hubert explique. Voyons cela de plus près :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Open_Source_Definition
http://opensource.org/osd
https://fr.wikipedia.org/wiki/Logiciel_ … _.28FSF.29

- La liberté 0 selon la FSF est la liberté d'exécuter le programme, pour tous les usages ; pour l'OSI cela devient : la non-discrimination contre des champs d'application (La licence ne doit pas limiter l'utilisation du logiciel à un champ d'application particulier. Par exemple, elle ne doit pas interdire l'utilisation du logiciel dans le cadre d'une entreprise ou pour la recherche génétique.)

- La liberté 1 selon la FSF est la liberté d'étudier le fonctionnement du programme et de l'adapter à ses besoins ;

Pour l'OSI, la liberté d'étudier devient : « le code-source : Le programme doit inclure le code sources, et autoriser sa distribution sous forme compilée aussi bien que sous forme de code source. Lorsqu'un produit n'est pas distribué avec son code source, il doit exister un moyen bien indiqué pour l'obtenir sans autres frais qu'un coût raisonnable de reproduction, avec une préférence pour le téléchargement gratuit depuis l'Internet. Le code source doit être la forme privilégiée afin qu'un programmeur puisse modifier le programme. Il est interdit de proposer un code source rendu volontairement difficile à comprendre. Il est également interdit de soumettre des formes intermédiaires, comme le résultat d'un préprocesseur ou d'un traducteur automatique. »

Quant à la liberté de modifier chez l'OSI, c'est : « les œuvres dérivées : La licence doit autoriser les modifications et les applications dérivées, et elle doit permettre leur distribution sous les mêmes termes que ceux de la licence du logiciel original. » (d'après ce que je lis un logiciel open source serait donc forcément copyleft, c'est bien ça ?)

- La liberté 2 selon la FSF est la liberté de redistribuer des copies du programme (ce qui implique la possibilité aussi bien de donner que de vendre des copies) ; selon l'OSI cela devient « la redistribution libre » : la licence ne doit empêcher quiconque de vendre ou de donner le logiciel en tant que composant d'une distribution de logiciels constitués de programmes provenant de différentes sources. La licence ne doit pas exiger de droits d'auteur ou d'autres commissions sur une telle vente.

- La liberté 3 selon la FSF est la liberté d'améliorer le programme et de distribuer ces améliorations au public, pour en faire profiter toute la communauté. Pour l'OSI, c'est déjà dit plus haut.

Mon avis est que la définition de l'OSI dit moins bien ce que dit la définition de la FSF. Mais comme vient de l'écrire Stallman « Imperfection n'est pas opression » ^^ (https://www.gnu.org/philosophy/imperfec … on.fr.html), ce n'est pas donc une raison pour qualifier l'open source de privateur. Je maintiens donc que l'utilisation du terme « open source » pour qualifier un logiciel libre est correcte, même si je ne la recommande pas.

#6 Re : Tribune libre » Logiciels Libres et professions de santé » 19/6/2014 18:16:11

Auriez-vous des sources pour que nous (www.medlibre.fr) puissions rédiger un article sur les bienfaits sur la santé des répartitions de touches ergonomiques telles que le bépo ? Ça fait longtemps que nous avons prévu d'en écrire un mais nous manquons de références.

#7 Re : Tribune libre » Logiciels Libres et professions de santé » 19/6/2014 17:59:05

Lol Mimoza. Ce n'est pas vraiment le sujet de ce forum. Tu aurais pu répondre en commentaire du blog ^^ lol.

Je ne suis pas d'accord avec toi, je pense :

- qu'un libriste qui se respecte peut ne pas utiliser ces programmes-ci en particulier pour sa production littéraire. Seul l'usage de logiciels libres me semble requise, Libre Office et Open Office le sont sans conteste. ^^ (je précise également que je ne pense pas que l'usage d'Emacs, Latex, Git fasse le hacker pour autant (quoi que j'espère que ça puisse aider à le devenir... C'est mon ambition personnelle en tout cas^^), c'est pour ça que j'écris « COMME un vrai hacker ». (comme on peut dire à un enfant : « être sage COMME un grand ».) Néanmoins, je suis d'accord que le titre puisse attirer du clic. ^^

- que l'usage des termes logiciels libres et open source est correcte dans ma phrase. J'y défends deux idées : la première est qu'un logiciel open source a toutes les chances d'exceller à terme du fait de son développement collaboratif. La seconde est qu'on ne peut faire de développement collaboratif (c'est-à-dire open source) que si le code est libre. (Raisonons par l'absurde : imaginons Microsoft présenter à tous son code en disant « aidez-nous à le rendre meilleur... mais sa propriété et la rente qui en découle resteront exclusivement à nous et à jamais. Bossez pour nous gratos, bande de pigeons, on garde les milliards ! » lol Finalement, l'Open Source ne fait sensiblement jamais que du Free Software, et les meilleurs Free Software sont sensiblement toujours ceux qui ont réussit à étendre leur communauté pour un développement actif dit open source.

Je cite cette phrase : « Bien sûr, nous ne cherchons pas à nier que la collaboration joue un rôle important dans la création de logiciels de haute qualité. Dans la plupart des projets libres ayant réussi, ce fut d'ailleurs le cas. » issu de la page : http://www.gnu.org/philosophy/when_free … etter.html si ça peut m'aider à me faire comprendre.

Sinon, l'autre auteur du blog tape en dvorak-fr, bouuuuhhhhhhh !!!!

#8 Re : Tribune libre » Logiciels Libres et professions de santé » 19/6/2014 16:31:21

Bonjour les bépoètes ! ^^

Une nouvelle mailing-list pour la promotion du libre en santé est en place.

C'est ici pour s'y inscrire : http://listes.medecinelibre.net/cgi-bin … healthcare

(Attention : le mail de confirmation d'inscription peut se retrouver coincé dans votre dossier spams, spécialement si votre mail est chez gmail, hotmail etc. Faites-y un tour au cas où pour finaliser l'inscription.)

Pour plus d'informations sur le projet, c'est ici : http://www.medlibre.fr/ et là : http://wiki.librehealthcare.flqt.fr/

Au plaisir de vous y rencontrer.

#9 Re : Tribune libre » Logiciels Libres et professions de santé » 27/5/2012 20:55:41

@mozart_bépo @tous : Après un tour des projets préexistants et l'obtention de résultats peu probants, j'ai choisi de lancer un nouveau projet Libre.

Pour les débuts, et pour permettre la communication entre toutes les personnes intéressées ou prêtes à s'engager, une mailing-list d'un projet intitulé «réseau Santé Libre» vient d'être créée chez TuxFamily. (le nom de cette mailing est santelibre@lists.tuxfamily.org)

Actuellement, l'objet de «Santé Libre» est d'encourager les professionnels de santé et leurs étudiants ou apprentis à utiliser les Logiciels Libres.

(Remarque : Temporairement, j'ai choisi la mention légale suivante : «Sauf mention contraire, toutes les œuvres de l'esprit produites dans le cadre du réseau Santé Libre sont placées à la fois sous la Licence Art Libre 1.3 (http://artlibre.org/licence/lal), la GNU Free Documentation Licence 1.3 (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html), et la Creative Commons By-SA 3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/legalcode). Le réseau Santé Libre se réserve donc le choix d'utiliser une ou plusieurs autres licences Libres lorsque cela lui semblera plus adapté.»)

Le projet a besoin de moyens humains ! ^^

Si vous désirez participer ou suivre de loin l'aventure (ne serait-ce que pour rappeler que le bépo participe aussi à la santé de tous ! ^^), vous pouvez vous inscrire sur la mailing-list en me laissant votre mail en MP.

Ou alors vous pouvez envoyer un mail sur santelibre-request@lists.tuxfamily.org avec pour sujet : "subscribe". Un mail vous est alors envoyé vous demandant de confirmer votre demande. (Pour une désinscription, c'est pareil, sauf que le sujet doit être "unsubscribe".)

Merci à tous.

#10 Re : Tribune libre » Logiciels Libres et professions de santé » 23/5/2012 13:43:45

@mozart_bépo : Merci bcp. Je repasserai sur ce topic pour donner des nouvelles. Dans tous les cas, vous pourrez compter sur moi pour promouvoir le bépo dans le même mouvement ! ^^

#11 Tribune libre » Logiciels Libres et professions de santé » 21/5/2012 21:50:22

nicoals
Réponses : 22

Bonjour à tous,

Je veux m'engager dans la promotion du Libre dans les professions de santé. Il y a t-il d'autres personnes partageant l'envie de s'investir en ce sens ?

On peut imaginer un tas de projets enthousiasmants dans ce cadre, j'ai notamment en tête :

Un projet à moyen terme : fonder (ou rejoindre) une association qui pourrait par exemple maintenir un site web traitant du Libre dans les professions de santé. J'imagine un Framasoft/Framablog/Planet-Libre de la santé. (Je suis passé il y a quelques semaines sur medecinelibre.org pour proposer mes services mais on ne m'a pas répondu.) ou intervenir dans les amphis pour présenter aux étudiants en santé les logiciels qu'ils pourraient utiliser durant leur vie active, mais aussi dès leurs études.

Et un projet à long terme : monter (ou rejoindre) une entreprise proposant aux professionnels de santé des services autour de Logiciels Libres,

Pour les prochains mois, je me bornerai à rédiger une thèse d'exercice en pharmacie traitant des sites web (libres) d'officine. Mais je passerai régulièrement sur ce topic pour consulter les réponses éventuelles.

Merci beaucoup de m'avoir lu et bonne journée.

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB