Forum bépo

Forum des utilisateurs du bépo

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 15/12/2020 21:04:06

LilianBeug
Membres
Inscription : 24/9/2017
Messages : 111
Site Web

Histoire de l’écriture, de ses outils et les conséquences politiques

Arte a sorti 3 documentaires remarquables sur l’histoire de l’écriture :
* Les origines de l'écriture
* L'empreinte des civilisations
* Une Nouvelle Ère

J’ai particulièrement apprécié la relation qu’ils font entre le choix des outils de l’écriture et la forme que prend l’écriture.
Puis de ces caractéristiques qui influent sur notre façon de penser et finalement les conséquences politiques associées.

Voilà qui me renforce dans l’idée que s’intéresser aux outils de l’écriture est une chose fondamentale.


Créateur de ToucheLibre

Hors ligne

#2 19/12/2020 11:21:55

Fork Bomb
Admin
Inscription : 12/8/2009
Messages : 284

Re : Histoire de l’écriture, de ses outils et les conséquences politiques

A l’occaz', remates-toi "Arrival". Le scénario y soutient une certaine théorie qui devrait t’intéresser.


Message tapé en Bépo avec un TypeMatrix 2030 USB vierge avec peau vierge smile
They see me trollin', they hatin'

Hors ligne

#3 19/12/2020 20:28:25

LilianBeug
Membres
Inscription : 24/9/2017
Messages : 111
Site Web

Re : Histoire de l’écriture, de ses outils et les conséquences politiques

Je ne connaissais pas ce film. Pas mal.

¡Alerte Spoiler!

Un langage qui influe sur la pensée au point de permettre de voir l’avenir.
Waaa. J’oserai pas aller jusque là.

Il est certain que l’intelligence et le langage sont intimement liés.
Aussi est‑il naturel que l’hypothèse d’une intelligence extraterrestre questionne sur leur mode de communication.
Déjà dans «Rencontre du Troisième Type», la question du langage avait été abordé. Mais Spielberg était aller un peu vite pour dire que la musique permet de communiquer avec les extraterrestres. Dans «Arrival» on voit bien le mécanisme qui permet d’acquérir le langage.

Et on voit aussi l’influence de la politique. Le langage des extraterrestres permet à la fin d’obtenir la paix.
Haaa, si seulement ça pouvait être si simple dans le monde réel…



Et sinon, sur les documentaires, qu’en penses‑tu?

Dernière modification par LilianBeug (20/12/2020 14:56:40)


Créateur de ToucheLibre

Hors ligne

#4 23/12/2020 13:09:47

ploum
Membres
Inscription : 3/1/2012
Messages : 66
Site Web

Re : Histoire de l’écriture, de ses outils et les conséquences politiques

Je recommande fortement le livre « La mécanique du texte » de Thierry Crouzet pour creuser.

Sinon, ma théorie de l'histoire de l'humanité vue à travers le filtre de l'écriture : https://ploum.net/il-faudra-la-construire-sans-eux/

(j'ai découvert que cette théorie est également développée par Victor Hugo dans Notre-Dame de Paris)

Hors ligne

#5 23/12/2020 22:49:12

LilianBeug
Membres
Inscription : 24/9/2017
Messages : 111
Site Web

Re : Histoire de l’écriture, de ses outils et les conséquences politiques

Ploum, dans ton article, il y a pas mal de raccourcis. Mais comment t’en vouloir? C’est impossible de résumer sans raccourcis l’histoire des civilisations. Mais sur le fond tu n’as pas tord. Et je suis d’accord que internet va bientôt changer le monde. Politiquement et en profondeur. Mais pour cela, il faudra que les gens s’approprient la technologie et ne se laisse pas aller aux solutions faciles des GAFAMs. Tout un programme. Sinon comme d’habitude ce sera toujours une poignet de gens qui domineront le monde. Une nouvelle génération certes. Mais une poignet qu’en même.

Plus proche de nous, et de ce forum. Je me demande ce que peux changer un clavier et une disposition ergonomique. Sur notre façon de penser, sur les normes technologiques, sur l’apprentissage de l’écriture, probablement moins sur la politique. Mais parfois les détails techniques déclenches subtilement et insidieusement des choses. (La voiture sur la nature par exemple.) Je reste songeur. Le débat est ouvert.

Ce livre de Thierry Crouzet à l’air intéressant…

En effet, la littérature est l’art le plus brut qu’il soit. Dans le sens où, il n’y a rien d’autre qu’un alignement de lettre. Rien de plus graphique qui pourrait perturber la perception sensible des humains.

Et pourtant, il y a bien un je ne sais quoi qui influence l’artiste. (Un «je ne sais quoi» car je ne suis en rien écrivain. Je n’ai pas ce talent.) Le médium influence toujours le médiateur. Ce n’est pas les musiciens qui me contredirons sur ce point. Nietzsche, le disait déjà lorsqu’il s’est mis à écrire avec la boule de Hansen (première machine à écrire opérationnelle et commercialisée). Voir cette article Wikipédia.

À propos de la boule de Hansen, je fais une parenthèse. Il est frappant de voir que la disposition que Hansen avait choisi était assez proche du Dvorak. Les voyelles à gauche, les consonnes les plus utilisés au centre de la boule.

boule de hansen

Avec l’informatisation de l’écriture, il est devenu possible à l’écrivain de jouer avec les polices de caractère, les tailles, les couleurs. Ils ont la possibilité de jouer directement les typographes. Cela pourrait pourtant jouer sur l’ambiance de ce qui est écrit. On le voit souvent en bande dessinée. Les écrivains sont sans doute trop attaché à la pureté du texte pour jouer sur ça. Pourtant, je suis persuadé qu’à partir du moment où une chose est possible, elle fini toujours par arriver tôt ou tard.

D’ailleurs, je ne serais pas surpris de voir un jour un écrivain écrire en incorporant des émojis de-ci delà. Après tout, les émojis remplacent allégrement le point d’exclamation et donne une palette d’émotion bien plus grande. Mieux que cela, ça remet du non‑verbale dans le verbale. Je pense que ça serait là une expérience aussi intéressante, que scandaleuse. Je vois déjà les pseudo‑intellos en tout genre dirent que toutes les valeurs se perdent, que la décadence a commencé, etc.

Dernière modification par LilianBeug (23/12/2020 22:52:59)


Créateur de ToucheLibre

Hors ligne

#6 25/12/2020 22:24:12

ploum
Membres
Inscription : 3/1/2012
Messages : 66
Site Web

Re : Histoire de l’écriture, de ses outils et les conséquences politiques

Étant écrivain moi-même, je peux complètement analyser l'impact de l'outil sur mon écriture.

1. Écrire des nouvelles à la main au brouillon puis les recopier en écrivant à chaque fois… une autre nouvelle.

2. Écrire à l'ordinateur et se mettre à chercher des outils qui force à se concentrer sur l'écriture (Pyroom dans mon cas)

3. Se poser la question de pourquoi j'écris si peu et constater que mon laptop était inconfortable. Apprendre le Bépo et découvrir que j'écris beaucoup beaucoup plus et surtout que j'y prends du plaisir (je cite l'anecdote sur : https://ploum.net/les-ecrivains-bientot … lgorithme/ )

4. Écrire avec le Freewrite, qui permet d'effacer mais pas de déplacer le curseur : se forcer à être dans le flow, ajouter des annotations pour les idées de modifications à faire au texte et constater, à la relecture, que le texte est meilleur sans les modifications. Apprendre à se faire confiance.

À ma petite échelle, je suis vraiment convaincu de l'impact de l'outil de rédaction et de l'outil de diffusion. C'est une raison pour laquelle je suis fan du réseau Gemini pour le moment, qui remet le texte au centre.

Je prépare également un billet de blog sur le simple fait que depuis que j'ai ajouté une fonction newsletter à mon blog, j'ai modifié mon rapport à ce que je publie. Je m'adresse désormais à "mes abonnés" et plus à un grand vide. Je relis beaucoup plus attentivement parce qu'une fois parti, il n'y a plus de correction possible.

Bref, un truc que je vis mais je conseille vraiment le livre de Thierry sur le sujet !

Hors ligne

Pied de page des forums