Forum bépo

Forum des utilisateurs du bépo

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 21/5/2012 21:50:22

nicoals
Membres
Lieu : La Ferrière-aux-Étangs
Inscription : 21/5/2012
Messages : 11
Site Web

Logiciels Libres et professions de santé

Bonjour à tous,

Je veux m'engager dans la promotion du Libre dans les professions de santé. Il y a t-il d'autres personnes partageant l'envie de s'investir en ce sens ?

On peut imaginer un tas de projets enthousiasmants dans ce cadre, j'ai notamment en tête :

Un projet à moyen terme : fonder (ou rejoindre) une association qui pourrait par exemple maintenir un site web traitant du Libre dans les professions de santé. J'imagine un Framasoft/Framablog/Planet-Libre de la santé. (Je suis passé il y a quelques semaines sur medecinelibre.org pour proposer mes services mais on ne m'a pas répondu.) ou intervenir dans les amphis pour présenter aux étudiants en santé les logiciels qu'ils pourraient utiliser durant leur vie active, mais aussi dès leurs études.

Et un projet à long terme : monter (ou rejoindre) une entreprise proposant aux professionnels de santé des services autour de Logiciels Libres,

Pour les prochains mois, je me bornerai à rédiger une thèse d'exercice en pharmacie traitant des sites web (libres) d'officine. Mais je passerai régulièrement sur ce topic pour consulter les réponses éventuelles.

Merci beaucoup de m'avoir lu et bonne journée.


- Manjaro KDE 64-bit | Packard Bell EasyNote TE11 (et LE11BZ), ACER Aspire E1-771G
- Dual boot Manjaro XFCE 32-bit / Manjaro Openbox 32-bit | ASUS eeepc 1001HA.
- Archlinux Arm | BeagleBone Black,
- Parabola | ASUS eepc 1000H

Hors ligne

#2 22/5/2012 13:45:43

mozart_bépo
Membres
Inscription : 1/5/2012
Messages : 94

Re : Logiciels Libres et professions de santé

Bonjour.

Courageuse initiative qui mérite des appuis.
Il peut être intéressant de développer des outils qui s'interfacent facilement avec d'autres logiciels.
J'ai vu des professionnels de santé obligé d'utiliser leurs ordinateurs vieux de 20 ans, alors qu'ils voulaient en changer, parce qu'ils ont toutes leurs données clients sur la machine. Et que le transfert des données sur un nouveau logiciel serait trop long.

Déjàn la possibilité d'export des données au format texte permet de sortir les données du logiciel.
Tant qu'on a pas cela, on peut avoir de grosses difficultés le jour ou le matériel doit être changé.

Hors ligne

#3 23/5/2012 13:43:45

nicoals
Membres
Lieu : La Ferrière-aux-Étangs
Inscription : 21/5/2012
Messages : 11
Site Web

Re : Logiciels Libres et professions de santé

@mozart_bépo : Merci bcp. Je repasserai sur ce topic pour donner des nouvelles. Dans tous les cas, vous pourrez compter sur moi pour promouvoir le bépo dans le même mouvement ! ^^


- Manjaro KDE 64-bit | Packard Bell EasyNote TE11 (et LE11BZ), ACER Aspire E1-771G
- Dual boot Manjaro XFCE 32-bit / Manjaro Openbox 32-bit | ASUS eeepc 1001HA.
- Archlinux Arm | BeagleBone Black,
- Parabola | ASUS eepc 1000H

Hors ligne

#4 27/5/2012 20:55:41

nicoals
Membres
Lieu : La Ferrière-aux-Étangs
Inscription : 21/5/2012
Messages : 11
Site Web

Re : Logiciels Libres et professions de santé

@mozart_bépo @tous : Après un tour des projets préexistants et l'obtention de résultats peu probants, j'ai choisi de lancer un nouveau projet Libre.

Pour les débuts, et pour permettre la communication entre toutes les personnes intéressées ou prêtes à s'engager, une mailing-list d'un projet intitulé «réseau Santé Libre» vient d'être créée chez TuxFamily. (le nom de cette mailing est santelibre@lists.tuxfamily.org)

Actuellement, l'objet de «Santé Libre» est d'encourager les professionnels de santé et leurs étudiants ou apprentis à utiliser les Logiciels Libres.

(Remarque : Temporairement, j'ai choisi la mention légale suivante : «Sauf mention contraire, toutes les œuvres de l'esprit produites dans le cadre du réseau Santé Libre sont placées à la fois sous la Licence Art Libre 1.3 (http://artlibre.org/licence/lal), la GNU Free Documentation Licence 1.3 (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html), et la Creative Commons By-SA 3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/legalcode). Le réseau Santé Libre se réserve donc le choix d'utiliser une ou plusieurs autres licences Libres lorsque cela lui semblera plus adapté.»)

Le projet a besoin de moyens humains ! ^^

Si vous désirez participer ou suivre de loin l'aventure (ne serait-ce que pour rappeler que le bépo participe aussi à la santé de tous ! ^^), vous pouvez vous inscrire sur la mailing-list en me laissant votre mail en MP.

Ou alors vous pouvez envoyer un mail sur santelibre-request@lists.tuxfamily.org avec pour sujet : "subscribe". Un mail vous est alors envoyé vous demandant de confirmer votre demande. (Pour une désinscription, c'est pareil, sauf que le sujet doit être "unsubscribe".)

Merci à tous.


- Manjaro KDE 64-bit | Packard Bell EasyNote TE11 (et LE11BZ), ACER Aspire E1-771G
- Dual boot Manjaro XFCE 32-bit / Manjaro Openbox 32-bit | ASUS eeepc 1001HA.
- Archlinux Arm | BeagleBone Black,
- Parabola | ASUS eepc 1000H

Hors ligne

#5 19/6/2014 16:31:21

nicoals
Membres
Lieu : La Ferrière-aux-Étangs
Inscription : 21/5/2012
Messages : 11
Site Web

Re : Logiciels Libres et professions de santé

Bonjour les bépoètes ! ^^

Une nouvelle mailing-list pour la promotion du libre en santé est en place.

C'est ici pour s'y inscrire : http://listes.medecinelibre.net/cgi-bin … healthcare

(Attention : le mail de confirmation d'inscription peut se retrouver coincé dans votre dossier spams, spécialement si votre mail est chez gmail, hotmail etc. Faites-y un tour au cas où pour finaliser l'inscription.)

Pour plus d'informations sur le projet, c'est ici : http://www.medlibre.fr/ et là : http://wiki.librehealthcare.flqt.fr/

Au plaisir de vous y rencontrer.


- Manjaro KDE 64-bit | Packard Bell EasyNote TE11 (et LE11BZ), ACER Aspire E1-771G
- Dual boot Manjaro XFCE 32-bit / Manjaro Openbox 32-bit | ASUS eeepc 1001HA.
- Archlinux Arm | BeagleBone Black,
- Parabola | ASUS eepc 1000H

Hors ligne

#6 19/6/2014 17:25:18

Mimoza
Admin
Lieu : Terre
Inscription : 19/9/2012
Messages : 1 232

Re : Logiciels Libres et professions de santé

Vu sur le blog :
«Rédiger son rapport, son mémoire ou sa thèse comme un vrai hacker»

J'aurais plutôt mis :
«Rédiger son rapport, son mémoire ou sa thèse comme un vrai hacker libriste»

J'ai du mal a considérer que le terme de «hacker» soi adapté ici ... mais bon ça fait un titre qui attire du clic non ?

«Ces trois logiciels sont évidemment des logiciels libres ; ils ne seraient d'ailleurs pas aussi excellents sans cela. (c'est la magie de l'open source ! ^^)»

Attention open source ≠ logiciel libre, la phrase porte a confusion.

J'apprécie la petite note sur le bépo un fin d'article big_smile

Hors ligne

#7 19/6/2014 17:59:05

nicoals
Membres
Lieu : La Ferrière-aux-Étangs
Inscription : 21/5/2012
Messages : 11
Site Web

Re : Logiciels Libres et professions de santé

Lol Mimoza. Ce n'est pas vraiment le sujet de ce forum. Tu aurais pu répondre en commentaire du blog ^^ lol.

Je ne suis pas d'accord avec toi, je pense :

- qu'un libriste qui se respecte peut ne pas utiliser ces programmes-ci en particulier pour sa production littéraire. Seul l'usage de logiciels libres me semble requise, Libre Office et Open Office le sont sans conteste. ^^ (je précise également que je ne pense pas que l'usage d'Emacs, Latex, Git fasse le hacker pour autant (quoi que j'espère que ça puisse aider à le devenir... C'est mon ambition personnelle en tout cas^^), c'est pour ça que j'écris « COMME un vrai hacker ». (comme on peut dire à un enfant : « être sage COMME un grand ».) Néanmoins, je suis d'accord que le titre puisse attirer du clic. ^^

- que l'usage des termes logiciels libres et open source est correcte dans ma phrase. J'y défends deux idées : la première est qu'un logiciel open source a toutes les chances d'exceller à terme du fait de son développement collaboratif. La seconde est qu'on ne peut faire de développement collaboratif (c'est-à-dire open source) que si le code est libre. (Raisonons par l'absurde : imaginons Microsoft présenter à tous son code en disant « aidez-nous à le rendre meilleur... mais sa propriété et la rente qui en découle resteront exclusivement à nous et à jamais. Bossez pour nous gratos, bande de pigeons, on garde les milliards ! » lol Finalement, l'Open Source ne fait sensiblement jamais que du Free Software, et les meilleurs Free Software sont sensiblement toujours ceux qui ont réussit à étendre leur communauté pour un développement actif dit open source.

Je cite cette phrase : « Bien sûr, nous ne cherchons pas à nier que la collaboration joue un rôle important dans la création de logiciels de haute qualité. Dans la plupart des projets libres ayant réussi, ce fut d'ailleurs le cas. » issu de la page : http://www.gnu.org/philosophy/when_free … etter.html si ça peut m'aider à me faire comprendre.

Sinon, l'autre auteur du blog tape en dvorak-fr, bouuuuhhhhhhh !!!!

Dernière modification par nicoals (19/6/2014 18:01:33)


- Manjaro KDE 64-bit | Packard Bell EasyNote TE11 (et LE11BZ), ACER Aspire E1-771G
- Dual boot Manjaro XFCE 32-bit / Manjaro Openbox 32-bit | ASUS eeepc 1001HA.
- Archlinux Arm | BeagleBone Black,
- Parabola | ASUS eepc 1000H

Hors ligne

#8 19/6/2014 18:16:11

nicoals
Membres
Lieu : La Ferrière-aux-Étangs
Inscription : 21/5/2012
Messages : 11
Site Web

Re : Logiciels Libres et professions de santé

Auriez-vous des sources pour que nous (www.medlibre.fr) puissions rédiger un article sur les bienfaits sur la santé des répartitions de touches ergonomiques telles que le bépo ? Ça fait longtemps que nous avons prévu d'en écrire un mais nous manquons de références.


- Manjaro KDE 64-bit | Packard Bell EasyNote TE11 (et LE11BZ), ACER Aspire E1-771G
- Dual boot Manjaro XFCE 32-bit / Manjaro Openbox 32-bit | ASUS eeepc 1001HA.
- Archlinux Arm | BeagleBone Black,
- Parabola | ASUS eepc 1000H

Hors ligne

#9 20/6/2014 09:28:26

Mimoza
Admin
Lieu : Terre
Inscription : 19/9/2012
Messages : 1 232

Re : Logiciels Libres et professions de santé

nicoals a écrit :

- qu'un libriste qui se respecte peut ne pas utiliser ces programmes-ci en particulier pour sa production littéraire. Seul l'usage de logiciels libres me semble requise, Libre Office et Open Office le sont sans conteste. ^^ (je précise également que je ne pense pas que l'usage d'Emacs, Latex, Git fasse le hacker pour autant (quoi que j'espère que ça puisse aider à le devenir... C'est mon ambition personnelle en tout cas^^), c'est pour ça que j'écris « COMME un vrai hacker ». (comme on peut dire à un enfant : « être sage COMME un grand ».) Néanmoins, je suis d'accord que le titre puisse attirer du clic. ^^

Pour moi un Hacker est un bidouilleur, quelqu'un qui tente de (dé)construire un système, qui utilise un objet (ou logiciel) pour une utilisation autre que celle prévue à l'origine (ex : faire cuire ses hotdog dans une bouilloire). Donc on est loin de la simple utilisation de logiciel, même si ces derniers sont difficile a appréhender.


nicoals a écrit :

- que l'usage des termes logiciels libres et open source est correcte dans ma phrase. J'y défends deux idées : la première est qu'un logiciel open source a toutes les chances d'exceller à terme du fait de son développement collaboratif. La seconde est qu'on ne peut faire de développement collaboratif (c'est-à-dire open source) que si le code est libre. (Raisonons par l'absurde : imaginons Microsoft présenter à tous son code en disant « aidez-nous à le rendre meilleur... mais sa propriété et la rente qui en découle resteront exclusivement à nous et à jamais. Bossez pour nous gratos, bande de pigeons, on garde les milliards ! » lol Finalement, l'Open Source ne fait sensiblement jamais que du Free Software, et les meilleurs Free Software sont sensiblement toujours ceux qui ont réussit à étendre leur communauté pour un développement actif dit open source.

La distinction entre LL et OS est simple. Les LL respectent les 4 lois de la FSF (exécuter, lire, modifier, redistribuer), l'OS peut ne pas permettre toutes ces loi. On peux imaginer une boite de sécurité qui expose sont code pour prouver la fiabilité de son logiciel (OS) mais qui n'autorise pas sa redistribution ou sa modification.
Je suis cependant d'accord qu'il n'y a pas de gros projet qui soi OS sans être un LL.

Mais il est vrai que les définitions de ces termes sont difficile vue qu'ils évoluent rapidement.

Hors ligne

#10 20/6/2014 11:07:28

ariasuni
Admin
Lieu : France, Région parisienne
Inscription : 2/11/2012
Messages : 591

Re : Logiciels Libres et professions de santé

Mimoza a écrit :

Pour moi un Hacker est un bidouilleur, quelqu'un qui tente de (dé)construire un système, qui utilise un objet (ou logiciel) pour une utilisation autre que celle prévue à l'origine (ex : faire cuire ses hotdog dans une bouilloire). Donc on est loin de la simple utilisation de logiciel, même si ces derniers sont difficile a appréhender.

D’après le sens original, c’est plus large que ça.

Wikipédia a écrit :

En 1996, la Request for comments 1983 définit un hacker comme une personne qui se délecte de la compréhension approfondie du fonctionnement interne d'un système, en particulier des ordinateurs et réseaux informatiques. Cette dernière définition fait écho à celle utilisée depuis les années 1950 par les radio-amateurs pour qui le hacking est un bricolage créatif visant à améliorer le fonctionnement d'un système.

[…]

Aujourd'hui encore, un hacker désigne un virtuose pouvant intervenir dans différents domaines comme la programmation, l'architecture matérielle d'un ordinateur, l'administration système, l'administration réseau, la sécurité informatique ou tout autre domaine de l'informatique ; […].

Après il faut différencier le hack et les activités de hackeur.

Écrire son rapport de stage en Markdown, le traduire avec Pandoc en LaTeX (auquel j’ajoute des commandes pour personnaliser la mise en page) pour produire un PDF, c’est pas du hack mais par contre je pense qu’on peut considérer ça comme une façon de faire «hackeur».


Mimoza a écrit :

La distinction entre LL et OS est simple. […]

Non. pour être Open Source il faut autoriser la redistribution et la modification hein…


Écrit selon l’orthographe de 1990.
Ma page utilisateur, mon site web.

Hors ligne

#11 20/6/2014 13:47:04

robin_moussu
Membres
Inscription : 17/3/2013
Messages : 292

Re : Logiciels Libres et professions de santé

Je crois qu'il y a une petite confusion entre open source et shared source. Le code d'un logiciel SS est accessible en lecture seulement.

Hors ligne

#12 20/6/2014 14:42:55

LeBret
Membres
Inscription : 14/2/2011
Messages : 203

Re : Logiciels Libres et professions de santé

nicoals a écrit :

(je précise également que je ne pense pas que l'usage d'Emacs, Latex, Git fasse le hacker pour autant (quoi que j'espère que ça puisse aider à le devenir... C'est mon ambition personnelle en tout cas^^

Le vrai hacker n’utilise pas Emacs, mais Vim. tongue


Un clavier est plus personnel qu’une brosse à dent.

Hors ligne

#13 21/6/2014 14:48:47

ariasuni
Admin
Lieu : France, Région parisienne
Inscription : 2/11/2012
Messages : 591

Re : Logiciels Libres et professions de santé

@nicoals: malheureusement c’est toujours ce qui nous as manqué, les documents qui montrent que les dispositions optimisées sont meilleures pour la santé des doigts.


Écrit selon l’orthographe de 1990.
Ma page utilisateur, mon site web.

Hors ligne

#14 21/6/2014 16:26:16

Hubert
Membres
Inscription : 7/6/2010
Messages : 965

Re : Logiciels Libres et professions de santé

sinma a écrit :

Non. pour être Open Source il faut autoriser la redistribution et la modification hein…


L’open source : n'autorise qu'une seule et unique chose, la lecture du code source. (Celui qui est lisible et intelligible avant compilation). C’est la seule et unique liberté octroyée au client. «Client» car cette licence est la préférée des privateurs qui veulent entrer dans la bergerie des libristes.

Le Logiciel Libre : a cette liberté de lire le code source avant compilation. Mais ce n'est qu'une des quatre libertés :
— Liberté d'utiliser le logiciel sans restriction
— Liberté de lire le code <- L'OPEN SOURCE A CETTE LIBERTÉ LÀ, ET UNIQUEMENT CELLE LÀ.
— Liberté de modifier le code
— Liberté de diffuser le code

Les obligations, car il y en à, sont :
— Interdiction de modifier ou substituer la licence Libre par une autre plus restrictive.
— Transmission de la licence Libre à tout code modifié ou complété.
— Si une portion de code est intégré à un autre code, c’est la totalité du code qui est «Libre».
— Citer ses sources. Toutes les sources.
— Interdiction d’utiliser et de voler les données des usagers.
— Interdiction de rendre le logiciel dépendant d'une partie de code «privateur» pour en empêcher l'usage. (exemple utiliser des DRM ou un dongle pour autoriser/interdire l’exécution de tout ou partie du programme)

La Licence Libre par les 4 libertés fondamentales autorise des choses qui semblent contradictoires  :
— Le droit de donner le logiciel.
— Le droit de vendre le logiciel.¹
— Le droit de s'inspirer du logiciel pour en réécrire un autre. (réécrire est différent de modifier le code) <- L'OPEN SOURCE N’A PAS CETTE LIBERTÉ LÀ.

L’Open Source était la riposte aux Logiciels Libres dans les années 2000 par les éditeur commerciaux. C’était une opération d’infiltration. Une «attaque sous fausse bannière» en quelque sorte.
Maintenant depuis 2010 ils s'en foutent de l’Open Source. Ils vous le laissent. Cela ne les intéressent plus du tout ! D'où la confusion que l'on a aujourd’hui.

La bataille du logiciel Libre vs Open-Souce vs Privateur n’intéresse plus du tout les éditeurs commerciaux. Ce qui les intéresse c'est de retourner au model commercial du MINITEL, grace au CLOUD et l’internet sans fil (4G, Wimax…). Et également au passage supprimer la notion de communication synchrone en limitant et filtrant notre débit décendant pour empêcher les citoyens de pratiquer l’auto hébergement, le FTP, le PeerToPeer et le streaming. Puis de supprimer purement et simplement la notion de logiciel à télécharger et à installer  en instaurant des jetons payants pour l'usage de logiciels situés sur des serveurs.

Pour nous donner goût au coud ils nous gavent d’applicatif cloud ou simili cloud (simili minitel en fait) tel que gmail, facebook, youtube…
Leur endroit de prédilection c'est nos téléphones portables, car avec les téléphones portables ils n'ont pas besoins d'adresse IP qui change tout le temps. Ils ont accès à votre identité la plus intime et invariant : votre n° de téléphone, votre localisation GPS (précision 5cm) ou secteur d’antennes relais (précision 20 à 1000 mètres). Et si vous êtes un abonné ils aurons un accès privilégié à votre compte en banque grâce aux conventions signés avec les opérateurs téléphoniques.
Ils vont développer ce model économique avec le très très haut débit sans fil. Comme ça adieu la liaison filaire, bonjour la 4G (la 5G…) ! Chaque ordinateur sera pisté grâce à sa micropuce d’abonnement téléphonique avec ses coordonnés bancaires. L'opérateur téléphonique remplacera les banques comme intermédiaire de payement (ou l'inverse c'est vous qui voyez).
Si les apôtres du Libre n’ont pas de contre feu à cette stratégie du «Cloud-Minitel-bracelet-electronique» dans les dix ans à venir : on va tous être siphonné financièrement à chaque heure du jour et de la nuit comme le sont les automobilistes à Paris avec les parkings payants les payages d'autoroutes et les radars. Tout le monde sait qu'aujourd'hui une automobile coûte plus chère à garer à Paris qu'à rouler. (et en plus on sera fliqué tous et tous. Je trouve cela plus asservissant que l'occupation militaire d’un pays).

En conclusion : l’open source c’est différent du Libre, mais les inventeurs de cette licence «privateur» l'ont délaissée et nous la laissent volontiers en pâture pour nos querelles de chapelle, comme je le fait ici. De plus partir en croisade contre la différence entre OpenSource vs Libre occupe nos esprits et notre énergie et nous détourner des vrais enjeux qui vont nous asphyxier le porte-monnaie (et nous fliquer) dans moins de dix ans.

Cordialement

Hubert

Bienvenue dans «Retour vers le futur» : toute la technologie de 1984 (minitel) en 2015. (Pas de Hover Board ni de voiture volante. Mais le haut-débit bancaire Oui ! Avec Big Brother du film «1984» en prime !)
Je me souvient avec nostalgie et une larme à l'œuil de cette époque bénie où France Télécom n'était pas gênée le moins du monde d'envoyer un huissier réclamer le payement immédiat d’une facture de 15000Frs de minitel à une famille de smicard qui en gagnaient 4000Frs. «Ha c'était mieux avant ma brave dame» (FAUX !)… «et ça sera pire demain, si on laisse faire» (VRAI !)…»

¹ Comme model économique certain éditeurs de Logiciels Libre mettent le code compilé sur un serveur dédié et font payer l'accès à ces paquets (Win, Lin, Apple, Androïde, 32, 64 bits). Mais le code source lui est libre. Bon nombres d'usager préfèrent payer pour le code compilé plutôt que de le compiler eux même ou de le télécharger ailleur au risque de chopper un virus ou une back door au passage.

===================================================

sinma a écrit :

@Hubert: non, un logiciel à source ouverte (open source) donne quasiment les mêmes libertés qu’un logiciel libre. Un logiciel à source partagée (shared source) garantie au minimum l’accès au code source mais c’est tout.

Open Source sur Wikipédia

Mais comme tout le monde confond source ouverte et source partagée (par exemple: toi), il est évident qu’il faut utiliser l’adjectif «libre» pour enlever toute ambigüité.

Wikipédia et Richard Stalman ne sont pas du même avis. D’ailleurs pourquoi inventer un nouveau nom pour une licence Libre ? Si ce n'est pour vous priver d’une ou plusieurs libertées ?

Mais je suis quand même de ton avis : ce qui compte c'est la licence. READ THE FUCK LICENCE PLEASE pourrait-on dire vulgairement.
(Vous savez ce texte fastidieux à lire, qui décrit vos droits et les interdits. et que l'on coche et passe vite fait à [accepter les termes de la licence]. C'est par exemple le cas de presque tous les logiciels pour téléphone portable… c'est gratuit en échange de toutes vos donnés perso… Argh !)
Bon nombre de logiciels sont décrit comme opensource alors que ce sont soit des sharware, ou des privateurs, ou des projets anti collaboratifs, presque toujours sous licence restrictive. D’ailleur pourquoi utiliser un nouveau mot pour un terme qui existe déjà, si ce n'es pour glisser une quenelle à l'utilisteur… ?
Les logiciels libres eux sont parfois maladroitement décrit comme opensource (parfois ils font également la confusion avec les logiciel avec periode d'éssais gratuite, sharware, logiciel limité, logiciel financé par la pub , logiciel privateur gratuit… ) par des vulgarisateurs alors que Richard Stalman utilise exclusivement le terme Logiciel Libre. Tout autre appellation potentiellement liberticide ou à minima source de confusion.

================================
Pour ne pas poluer le sujet en digression : le sujet sur les licences Libre vs Privateurs se poursuit ici :
http://forum.bepo.fr/viewtopic.php?pid=9576#p9576

Dernière modification par Hubert (21/6/2014 22:26:38)


clavier X-bows, sans marquage

Hors ligne

#15 21/6/2014 16:37:14

Hubert
Membres
Inscription : 7/6/2010
Messages : 965

Re : Logiciels Libres et professions de santé

nicoals a écrit :

Bonjour à tous,

Je veux m'engager dans la promotion du Libre dans les professions de santé. Il y a t-il d'autres personnes partageant l'envie de s'investir en ce sens ?

On peut imaginer un tas de projets enthousiasmants dans ce cadre, j'ai notamment en tête :

Un projet à moyen terme : fonder (ou rejoindre) une association qui pourrait par exemple maintenir un site web traitant du Libre dans les professions de santé. J'imagine un Framasoft/Framablog/Planet-Libre de la santé. (Je suis passé il y a quelques semaines sur medecinelibre.org pour proposer mes services mais on ne m'a pas répondu.) ou intervenir dans les amphis pour présenter aux étudiants en santé les logiciels qu'ils pourraient utiliser durant leur vie active, mais aussi dès leurs études.

Et un projet à long terme : monter (ou rejoindre) une entreprise proposant aux professionnels de santé des services autour de Logiciels Libres,

Pour les prochains mois, je me bornerai à rédiger une thèse d'exercice en pharmacie traitant des sites web (libres) d'officine. Mais je passerai régulièrement sur ce topic pour consulter les réponses éventuelles.

Merci beaucoup de m'avoir lu et bonne journée.

Pourrait-tu avec votre corporation de l'ordre des médecins faire libérer le code source des pacemakers ?

Ça serait un grand service à rendre à l'humanité, car les pacemakers sont buggés et/ou imparfait, et le plus éfrayant… certains sont  communiquants et peuvent être commandés à distance et/ou parasité à distance par des ondes.

Cordialement

Hubert

Dernière modification par Hubert (21/6/2014 17:10:01)


clavier X-bows, sans marquage

Hors ligne

#16 21/6/2014 20:18:18

ariasuni
Admin
Lieu : France, Région parisienne
Inscription : 2/11/2012
Messages : 591

Re : Logiciels Libres et professions de santé

@Hubert: non, un logiciel à source ouverte (open source) donne quasiment les mêmes libertés qu’un logiciel libre. Un logiciel à source partagée (shared source) garantie au minimum l’accès au code source mais c’est tout.

Open Source sur Wikipédia

Mais comme tout le monde confond source ouverte et source partagée (par exemple: toi), il est évident qu’il faut utiliser l’adjectif «libre» pour enlever toute ambigüité.

MERCI D’OUVRIR UN NOUVEAU SUJET POUR RÉPONDRE À CE MESSAGE OU AUX QUELQUES MESSAGES H.-S. QUI PRÉCÉDENT, SOUS PEINE DE VOIR VOS MESSAGES SUPPRIMÉS.


Écrit selon l’orthographe de 1990.
Ma page utilisateur, mon site web.

Hors ligne

#17 22/6/2014 14:41:36

Mimoza
Admin
Lieu : Terre
Inscription : 19/9/2012
Messages : 1 232

Re : Logiciels Libres et professions de santé

Hubert quand tu répond a un message postérieur au tient n'édite pas un post précédent !!!! Ça tiens du bon sens !!!!

De plus tu crois vraiment qu'en lançant un requête de libération sur un forum aussi confidentiel que celui çi tu va voir des résultats ? Tes critiques du système actuelle sont bien gentille mais sans sources elles ne valent rien.

Ne te repose pas sur le définition de Stallman pour ce qui est de l'Open Source, il fait référence pour la FSF mais a toujours été défavorable à l'appellation OS.

Si tu veut troller ouvre un autre fil

Hors ligne

#18 22/6/2014 15:21:16

Hubert
Membres
Inscription : 7/6/2010
Messages : 965

Re : Logiciels Libres et professions de santé

Je n'ai pas modifié mon message, j'ai ajouté ta citation et complété par ma réponse. et ouvert un autre fil sur le sujet. Tout est dit. Inutile de troller sur mon post. Je n'ai fait que préciser des affirmations qui étaient erronés. Il plaît au éditeurs de logiciels privateurs de semer la confusion. Ils ont d’ailleurs très bien réussi.

Quand à Richard Stallman qui ne serait pas une référence. Je te laisse seul juge.
Il fut visionaire et sans son travail juridique au seins de le FSF : il n'y aurait ni de linux ni de code ouvert.
Sans lui nous ne serions tout au plus que des pirates ou des gammers …

============================================

Sources pour ce qui est des appareils médicaux libres :

http://www.planet-libre.org/index.php?post_id=12931

http://www.framablog.org/index.php/post … uer-guerir

http://owni.fr/2012/07/03/lavenir-de-la … en-source/

Dernière modification par Hubert (22/6/2014 15:38:40)


clavier X-bows, sans marquage

Hors ligne

#19 22/6/2014 20:54:44

Mimoza
Admin
Lieu : Terre
Inscription : 19/9/2012
Messages : 1 232

Re : Logiciels Libres et professions de santé

Hubert a écrit :

Quand à Richard Stallman qui ne serait pas une référence. Je te laisse seul juge.

Ok tu interprête vraiment n'importe comment mon message, je te laisse débattre tout seul

Hors ligne

#20 23/6/2014 01:58:33

rat bière sé
Le vilain admin
Inscription : 15/3/2012
Messages : 809

Re : Logiciels Libres et professions de santé

Merci messieurs d'avoir pourri ce sujet, je suis certain que nicoals apprécie aussi le geste.
Vous allez encore me qualifier de moralisateur ou de psychorigide mais quand on est modérateur on se doit de montrer l'exemple, encore plus quand on est admin. Je suis loin d'être un exemple mais je m'efforce de restreindre ma nature, faites-en de même SVP. J'en ai vaguement parlé à sinma hier soir, je développe ici.
Hubert, essaie de ne pas trop éditer tes messages à part pour des corrections, si tu ajoutes du contenu ultérieurement les gens risquent de passer complètement à côté. Évite aussi de partir trop en hors sujet, ça morcelle les informations et du coup elles sont plus difficiles à retrouver (et ça agace aussi pas mal de personne de se taper des pages de hors-sujet pour trouver une information). Je prends Hubert à parti mais il est évident que ça vaut pour tout le monde ici.

Je n'ai pas le temps ni l'envie de gérer le forum en ce moment. Après tout, ce n'est pas vraiment à l'équipe d'administration de faire tout le boulot de modération (oui c'est un énorme reproche que je fais à l'équipe)

Sur, ce amusez-vous bien, j'ai tapé sur les doigts de tout le monde je peux maintenant reprendre mon travail.


GNU/Linux depuis 2/2012 : Ubuntu→ Xubuntu 4/12→ Debian (Xfce) 10/12 + Cubian 10/13
BOINC (World Community Grid) depuis 4/11 - BÉPO depuis 3/12 - Vapoteur depuis 10/13
Claviers Cherry G80-3000 (MXClear), TIPRO MID KM128A (MXBlack) Noppo MID 87 ANSI (MXRed)
Kensington Orbit trackball (à gauche), Wacom Intuos3 A4

Hors ligne

#21 23/6/2014 03:10:23

Laurent
Membres
Inscription : 9/8/2009
Messages : 733
Site Web

Re : Logiciels Libres et professions de santé

Bonjour,

nicoals a écrit :

Auriez-vous des sources pour que nous (www.medlibre.fr) puissions rédiger un article sur les bienfaits sur la santé des répartitions de touches ergonomiques telles que le bépo ?

Je crains qu’il n’y en ait pas, au delà du ressenti d’utilisateurs.
Pour autant que je sache, le Dvorak lui-même a le problème du manque de sources.

Par ailleurs, l’utilisation d’une disposition ergonomique entre dans une démarche globale consistant aussi à faire attention à sa position, éventuellement à utiliser des périphériques ergonomiques.

Hors ligne

#22 28/6/2014 01:13:54

nicoals
Membres
Lieu : La Ferrière-aux-Étangs
Inscription : 21/5/2012
Messages : 11
Site Web

Re : Logiciels Libres et professions de santé

La mailing-list rencontre son petit succès, donc merci à tous.

Malgré le manque de référence, nous écrirons très certainement quelquechose sur le bépo et les dispositions ergonomiques ; nous ne manquerons pas de vous le signaler quand ce sera prêt ! ^^

Enfin, merci Hubert pour les liens sur les pacemakers (que je connaissais déjà). Je vous rassure que nous voulons des logiciels libres pour les professionnels de santé donc A FORTIORI s'il s'agit de les placer à l'intérieur d'un corps humain, ça me semble logique.

Je tiens d'ailleurs à vous faire remarquer que l'administration humaine de machines tournant sous logiciel privateur signifierait qu'on demande moins de références à un logiciel médical qu'à un médicament (je rappelle que pour disposer d'un brevet accordant un monopole TEMPORAIRE de 20 ans (soient bien moins que les 70 ans après la mort du saltimbanque ^^) pour le commerce un médicament, un laboratoire doit publier l'intégralité de ses « sources » (ce qui permet d'ailleurs à ses concurrent de le «génériquer» une fois le brevet expiré.) Bref, le logiciel privateur dans la santé, c'est la mort de la Science, la résurrection des secrets de fabrications alchimiques. Voyez la gueule de l'innovation thérapeutique après ça !

C'est un vrai danger pour l'avenir, et nous ne manquerons pas de signaliser cela.


- Manjaro KDE 64-bit | Packard Bell EasyNote TE11 (et LE11BZ), ACER Aspire E1-771G
- Dual boot Manjaro XFCE 32-bit / Manjaro Openbox 32-bit | ASUS eeepc 1001HA.
- Archlinux Arm | BeagleBone Black,
- Parabola | ASUS eepc 1000H

Hors ligne

#23 28/6/2014 01:18:38

nicoals
Membres
Lieu : La Ferrière-aux-Étangs
Inscription : 21/5/2012
Messages : 11
Site Web

Re : Logiciels Libres et professions de santé

@leBret : Vim n'est qu'une onomatopée symbolisant une glissade ; par exemple : « Vrouum Vrouuum Viiiiiiiim ». Cela m'étonnerait fortement qu'un hacker utilise une onomatopéee pour éditer du texte, voyons !


- Manjaro KDE 64-bit | Packard Bell EasyNote TE11 (et LE11BZ), ACER Aspire E1-771G
- Dual boot Manjaro XFCE 32-bit / Manjaro Openbox 32-bit | ASUS eeepc 1001HA.
- Archlinux Arm | BeagleBone Black,
- Parabola | ASUS eepc 1000H

Hors ligne

Pied de page des forums