Forum bépo

Forum des utilisateurs du bépo

Vous n'êtes pas identifié(e).

#26 20/5/2022 21:14:59

Pyjam
Membres
Inscription : 20/4/2021
Messages : 123

Re : Avis d'un ergonome professionnel

z14giv1 a écrit :

Le gros de ce qui se tape aujourd'hui, se trouve dans des messageries instantanées ou encore des emails. Même si on ignore les erreurs d'accentuation je serais enclin à penser qu'il pourrait y avoir des différence significatives dans la fréquence à laquelle certaines lettres sont utilisées. On peut le regretter mais c'est ainsi.
Le matériel doit satisfaire au premier chef à l'usage le plus courant fut la rédaction dans un français toujours plus approximatif.

Parmi les différences importantes:  J plus utilisé (beaucoup de «je»), W aussi (anglais), K un peu plus (anglais aussi), Z moins utilisé (moins de vouvoiement), le point aussi.
@ et # utilisés sur les réseaux sociaux.


Créateur de la disposition Optimot (Rejoignez-nous sur le Discord Bépo).
Je pianote sur un Cleave de Truly Ergonomic.

Hors ligne

#27 21/5/2022 18:36:35

z14giv1
Membres
Inscription : 18/5/2022
Messages : 16

Re : Avis d'un ergonome professionnel

Pyjam a écrit :
z14giv1 a écrit :

Le gros de ce qui se tape aujourd'hui, se trouve dans des messageries instantanées ou encore des emails. Même si on ignore les erreurs d'accentuation je serais enclin à penser qu'il pourrait y avoir des différence significatives dans la fréquence à laquelle certaines lettres sont utilisées. On peut le regretter mais c'est ainsi.
Le matériel doit satisfaire au premier chef à l'usage le plus courant fut la rédaction dans un français toujours plus approximatif.

Parmi les différences importantes:  J plus utilisé (beaucoup de «je»), W aussi (anglais), K un peu plus (anglais aussi), Z moins utilisé (moins de vouvoiement), le point aussi.
@ et # utilisés sur les réseaux sociaux.

Dans les corpus de données que j'ai pu consulter, celle qui semble le plus réaliste d'un usage "moderne" et sur ce site le corpus wikipedia en français de 2008.
Même dans cette base de données certaines lettres sont sous représentées, les phrases se raccourcissent, le vocabulaire s'appauvrit.

J'ai encore réfléchit à une amélioration de l'azerty. Je me pose comme contrainte de ne pas toucher à des lettres vraiment sous utilisées et sur des "hot spot"
Je ne cherche pas à optimiser la "home row" mais plutôt les LIGNES DEUX et TROIS à la façon d'un certains sténotypes. Je construis autour de ses hot spot:
azer__uiop
qsdf__jklm

Comme l'avait fait les créateur que qwerty, je profite de "l'aération" inhérente à l'azerty, pour ne pas juxtaposer de caractères très utilisés l'un à côté de l'autre.
Je touche pas à des lettres très utiles en anglais que sont le G et le H. J'ai lu que la charge sur la main droite est déjà élevée donc si j'ai des caractères à ajouter dans la latéralité, je les ajoutent à droite.

J'ai pris le parti pris de ne pas inclure de ponctuation, malgré l'usage très élevé de certains signes. L'apostrophe mis à part, les ponctuations s'accompagne d'un ou deux espace et marque une respiration dans la frappe.

J'utilise l'expérience que je développe avec le bépo, et je suis ce qui me semble être son esprit pour le placement des lettres.

J'ai considéré inclure, comme le bépo, le È le À et  la Ç, de façon à pouvoir les capitaliser mais après consultations de "l'azerty amélioré" et réflexion: malheureusement à quoi bon? Le gouvernement hors d'une usage de niche, que le bépo occupe, n'estime par que cela soit une priorité. Sauf révolution c'est usage va péricliter, je ne me sens pas l'âme d'un Don Quichotte, par contre l'usage devrait être maintenu dans la littérature jusqu'à s'impose une réforme, à mon sens nécessaire, de Français.

J'ai fait des tests, sans modification du clavier réel: le correcteur orthographique hurle à tel point que mon épouse m'a demandé ce que je faisais mdr. Par contre c'est extrêmement familier, le cerveau s'adapte très vite. De la petite expérience que j'ai accumulée, je conclus que c'est la frappe sur le ligne base et le facteur qui me fait perdre le fil de la technique dactylographique que je cherche à développer.

Je ne programme pas je ne sais pas quel symboles doivent être accessibles facilement cependant je suis arrivé à un canevas qui laisse la place. Personnellement toujours pour des raisons de familiarité je laisserais la ponctuation "courante" en bas à droite en reprenant l'azerty amélioré. J'ai trois lettres sur la lignes bases, placées là surtout pour l'anglais et les raccourcis. Ça laisse 4 touches à gauche pour des symboles fonctionnant en paire.

Je suis arrivé à ça après pas mal de permutations:
______________________
A-V-E-R-T-É-U-I-O-P-J-Y
B-S-D-F-G-H-N-C-L-M-Q-X
________-K-Z-W-_______

Je suis très à l'aise dessus et (très) significativement plus rapide qu'en azerty et bépo. A tel point qu'en l'espace de qqls heures, j'ai du mal à revenir à l'un ou à l'autre.

Dernière modification par z14giv1 (21/5/2022 18:39:08)

Hors ligne

#28 22/5/2022 19:43:18

z14giv1
Membres
Inscription : 18/5/2022
Messages : 16

Re : Avis d'un ergonome professionnel

Je continue mon petit délire, cela me donne une raison de taper.

J'ai continué à me creuser la tête et je suis revenu aux propos de l'ergonomiste au sujet de l'usage de la souris.
J'utilise un chromebook sans numpad, je n'utilise une souris que rarement, ma position est légèrement décentrée vers la gauche.
J'ai sorti mon ancien laptop doté d'un numpad et effectivement il est difficile de se «centrer».

Sur mon laptop pour être centré, je dois me décaler d'une touche vers la droite, mon majeur gauche finit sur le E, le droit sur le R. Un équilibrage devrait entraîner le passage de caractères peu usités de la droite vers la gauche, en extension de l'auriculaire gauche.
Cependant, je ne pense pas que cela soit une optimisation souhaitable simplement parce que dans le contexte d'un usage sérieux la souris est indispensable.
Bref, il faut optimiser pour l'usage le plus courant, en laissant le clavier numérique hors de l'équation, ce qui veut dire inverser la position des mains.

Dans la pratique cela revient à décaler les positions de référence de deux touches vers la droite : les index se retrouveraient donc sur les touches C et R ; la main droite se retrouvant ainsi au contact des touches de contrôle comme l'est habituellement la gauche.
Cette inversion n'est pas neutre, sur un clavier standard, l'auriculaire gauche a accès à plus de touches que l'auriculaire droit. Une position décentrée vers la droite donne de plus un meilleur accès à ces touches.

Cela appelle à une redistribution des lettres sur le clavier dans laquelle la main gauche couvrirait plus de lettres que la main droite en couvre déjà en bépo ce n'est pas nécessairement problématique tant que les optimisations en tiennent compte.
Dans le même temps alt+gr , les touches ctrl et maj droite, le touche entrée et la touche retour ne sont plus excentrées (permuter alt+gr et retour ?) . L'idée n'est pas aussi excentrique qu'il n'y paraît.

Si il s'avère sensible de faire une optimisation de ce type, un simple essais «en l'air» me laisse penser qu'il serait vain d'optimiser une disposition existante, le décalage à droite modifiant trop les repères physique sur le clavier.

Ce qui est «marrant» si on peut dire c'est que en partant du bépo, je crois que je toucherais un peu à la ligne du bas, ce qui donnerait :

W-Z-J-L-D-V-!-È-O-P-É-B
Ç-M-N-R-S-T-C-,-E-I-U-A
Ê-À-Y-X-G-Q-'-K-.-H-F

Étrangement, l'accessibilité de certaines lettres, plus courantes dans l'usage récent (B, H et F) serait amélioré (pas de changement pour le B sur un clavier matriciel).

Ainsi naquît l'OPÉB !
La paume de la main gauche repose sur touchpad qui du coup filtre une partie des mouvements parasites de mes pouces quand je tape la barre d'espace : )

Dernière modification par z14giv1 (22/5/2022 19:49:37)

Hors ligne

#29 23/5/2022 13:16:05

Hubert
Membres
Inscription : 7/6/2010
Messages : 962

Re : Avis d'un ergonome professionnel

Je vais donner mon aperçu de l’action du référent en ergonomie et prévention des TMS tel que je l’ai constaté dans deux sté différentes : 
Changer la disposition du clavier n’est pas du tout à l’ordre du jour.

Tant qu’il n’y a pas plusieurs doctorants qui se penchent là-dessus :  Nous ne verrons pas les bouger les lignes.
Et avec le clavier Azerty+ qui vient mettre de l’eau au moulin des azertystes… le bépo reste, dans l’esprit des néophytes, un truc de geek.

J’ai dû acquérir mon propre tiroir à clavier
et ma propre souris verticale
et mon propre clavier à mains séparés X-Bows
Mon propre casque sans fil oreillete pour les communications téléphonique

Un collègue las d’attendre à fait l’acquisition de sa propre souris verticale

Une collègue opérée de la hanche s’est vue dotée d’un bureau assis debout
https://bureau-assis-debout.com/top-10- … de-dachat/
Merci le médecin du travail !

Une secrétaire s’est vu doté d’un bureau surbaissé, de bras articulé pour tenir les deux écrans,
et d’un pointeur souris (hors de prix)
https://www.bsergonomie.fr/produit/poin … se-mobile/
ainsi que d’une chaise de bureau réglable.
et de casque oreillette pour le téléphone.
Là encore : merci le médecin du travail pour appuyer la demande

Quant à moi, lors de ma visite chez le médecin du travail, j’ai parlé du stress avec l’orthographe et grammaire ?
Et grâce à l’intervention du médecin du travail, j’ai eu une formation « Voltaire » assorti d’un entraînement avec un formateur à distance.
J’ai obtenu cela en un seul trimestre alors que cela faisait trois ans que j’avais fait une demande de formation et certification Voltaire.

En conclusion : l’employé préventions ergonome de la boite compte bien moins dans la balance que la médecine du travail.
Et au niveau des conseils ergo c’est surtout de la posturologie qui est dispensée : ce qui est très bien
Pour les détails matériels, clavier et méthodes dactylo : il vaut mieux se prendre en main sois-même et se documenter sois même (sur le site bépo.fr).

J’en veux pour preuve que si deux employées sur vingt-cinq ont eu des bureaux, des chaises, des claviers, des pointeurs, des souris, support d’écran et aménagements : il n’en fut rien pour tous les autres qui n’ont pas sollicité la médecine du travail pour voir leurs conditions de travail s’améliorer.

Rien à battre : si tu n’as pas mal, si tu ne te plains pas au médecin du travail : marche ou crève !

à plus

Dernière modification par Hubert (23/5/2022 23:30:07)


clavier X-bows, sans marquage

Hors ligne

#30 23/5/2022 13:27:23

Hubert
Membres
Inscription : 7/6/2010
Messages : 962

Re : Avis d'un ergonome professionnel

Et j’ai contacté une orthophoniste pour mes pb perso et lui demander ce qu’elle pensait des bienfaits de la dactylographie sur la lute contre la dyslexie.
Ben : c’est pas au programme, elle n’a pas connaissance de cela.
(et à d’autres chats à fouetter)
Elle considère que chaque dys entame sa propre rééducation et que la frappe au clavier est probablement l’une de ses méthodes palliatives autodidactes qu’utilisent les dys laissés à l'abandon d’un parcours médical orthophonie. (avec plus de 24 mois de fille d’attente pour avoir son premier rdv… il y a bcp de laissé pour compte)

Ben voilà qui en dit long : je traduis mon ressenti « L’orthophoniste à son taf tout bien réglé » « elle n’est pas là pour faire de la recherche scientifique ni pour expérimenter des techniques alternatives »

donc, on n'est pas sorti du bois avec les claviers et le bépo…

Pffff !

Prenez soins de vous !!!

Dernière modification par Hubert (23/5/2022 13:31:39)


clavier X-bows, sans marquage

Hors ligne

#31 23/5/2022 13:29:24

Hubert
Membres
Inscription : 7/6/2010
Messages : 962

Re : Avis d'un ergonome professionnel

Et pour aller dans ta recherche concernant le combo : clavier + pointeur + douleurs TMS

Je pense que ce clavier répond au besoin et pour pas trop cher

https://x-bows.com/collections/mechanic … s-keyboard

amicalement

Hubert


clavier X-bows, sans marquage

Hors ligne

#32 23/5/2022 13:37:27

Pyjam
Membres
Inscription : 20/4/2021
Messages : 123

Re : Avis d'un ergonome professionnel

C’est quoi cette boite où les employés n’ont pas de chaise de bureau réglable !


Créateur de la disposition Optimot (Rejoignez-nous sur le Discord Bépo).
Je pianote sur un Cleave de Truly Ergonomic.

Hors ligne

#33 23/5/2022 13:42:33

Hubert
Membres
Inscription : 7/6/2010
Messages : 962

Re : Avis d'un ergonome professionnel

Vive le salariat… et avec le télétravail c’est pire ! Les gens pianotent sur l’ordi portable, posé sur la table de la salle à manger assis sur une chaise de cuisine !
Tout pour générer du multi-TMS

Dernière modification par Hubert (23/5/2022 13:42:57)


clavier X-bows, sans marquage

Hors ligne

#34 23/5/2022 20:03:51

Hubert
Membres
Inscription : 7/6/2010
Messages : 962

Re : Avis d'un ergonome professionnel

Pyjam a écrit :

C’est quoi cette boite où les employés n’ont pas de chaise de bureau réglable !

Bien sûr qu’il y a des chaises de bureaux sur piston et roulettes, au bureau.

Mais les chaises sont souvent aussi âgées que l’employé.
Et les bureaux, pour raisons budgétaires, ne sont plus ministre ni demi ministre. c’est plus 70x120.
Et le téléphone que l’on doit coincer contre l’oreille avec l’épaule pendant que tu dactylographies avec les deux mains.
Et l’écran surélevé sur un épais dico Robert (risque pas d’être ouvert celui-là)
et la souris à plat à côté du clavier qui a une feuille A4 en guise de tapis de souris.

Ce n'est pas quelques roulettes sous les pieds et une poignée monte et baisse qui font un poste érgo qui empêchent l’arrivée des TMS.
La médecine du travail et l’ergonome préventioniste de la boite attendra les premiers symptômes pour faire qq chose.

Il faut le comprendre, il doit d'abord adapter le poste d'untel qui rentre de l’hosto, le poste de machin qui est handi et viens d’être recruté, la procédure d’appel d’offre pour l’achat des bureaux, chaises avec accoudoirs et reposes pieds, etc. (je n'y vois aucune place pour y démocratiser un clavier atypique qui serait aussitôt désavoué par l’immense majorité des collègues).

Je ne suis pas désabusé ni défaitiste
Je dis juste que s’il n’y a pas qqs doctorants qui font le taf et pas mal de générations, les bénéfices des claviers ne seront pas mis au programme de nos têtes pensantes.

Dernière modification par Hubert (23/5/2022 23:26:19)


clavier X-bows, sans marquage

Hors ligne

#35 3/6/2022 12:36:44

z14giv1
Membres
Inscription : 18/5/2022
Messages : 16

Re : Avis d'un ergonome professionnel

Hubert a écrit :

Et j’ai contacté une orthophoniste pour mes pb perso et lui demander ce qu’elle pensait des bienfaits de la dactylographie sur la lute contre la dyslexie.
Ben : c’est pas au programme, elle n’a pas connaissance de cela.
(et à d’autres chats à fouetter)
Elle considère que chaque dys entame sa propre rééducation et que la frappe au clavier est probablement l’une de ses méthodes palliatives autodidactes qu’utilisent les dys laissés à l'abandon d’un parcours médical orthophonie. (avec plus de 24 mois de fille d’attente pour avoir son premier rdv… il y a bcp de laissé pour compte)

Ben voilà qui en dit long : je traduis mon ressenti « L’orthophoniste à son taf tout bien réglé » « elle n’est pas là pour faire de la recherche scientifique ni pour expérimenter des techniques alternatives »

donc, on n'est pas sorti du bois avec les claviers et le bépo…

Pffff !

Prenez soins de vous !!!

C'est assez passionnant ce que tu racontes Hubert, je ne connaissais pas les vertues de la frappe à l'endroit de certaines pathologies.
Personnellement, je suis atteint d'une légère diplopie de cause inconnue (un œil ne converge pas). Jeune enfant, l'éducation nationale avait considéré de me faire sauter une classe, à cause de mon orthographe qui n'était pas en ligne avec le reste de mes résultats scolaires je n'ai pas été retenu. Mon orthographe, comme la lisibilité de mon écriture manuscrite d'ailleurs, restait en deçà de mes progrès dans d'autres matières, malgré mes efforts… vains.
La situation clavier en main est bien pire, pour une raison que je ne m'explique pas je tends à faire non pas des fautes d'orthographe ou d'accord mais des fautes de syntaxe que je ne fais pas quand j'écris de façon manuscrite, genre mes au lieu de mais ou ses/ces/c'est …

L'approche dactylographique remet en lumière ces problèmes mais sous un nouveau jour et j'aimerais aussi y voir l'amorce d'une amélioration.
Il m'arrive très régulièrement de frapper du bon doigt mais de la mauvaise main. Je me suis aperçu, je m'entraîne maintenant depuis un bon mois, que je commets moins d'erreurs de tout type quand je ressors à l'épellation mentale. Le cas des mots «compliqués», longs en fait, m'a permi de mettre en évidence que j'avais du mal à maintenir l'épellation avec les mots longs, mieux je pense saisir la raison : mon cerveau ne veut pas y passer le temps nécessaire !
Mon cerveau ne veut pas entendre qu'il faille un temps distinct pour taper des phonèmes qui se pensent ou se prononcent dans le même temps, pire avec les mots longs je soupçonne qu'il ne consente pas des masses à passer plus de temps sur certains mots. Sur papier ça finit en écriture de médecin dès que le rythme de prise de note est élevé, inconsciemment je passe un temps proche sur tous les mots : certains ne sont donc pas finis. Ce n'est pas gênant quand c'est mes notes cependant ça met bien en lumière le processus mental.

Ce n'est pas ce que j'ai appris mais mon cerveau, à l'insu de mon plein gré (dsl ça me fait toujours rire), a choisi une pseudo méthode globale dans laquelle le fond n'a pas su se discipliner aux impératifs de la forme.

Bref, pour un temps (et sur des périodes courtes parce que ça me fatigue) je vais m'astreindre à l'épellation mentale et de façon stricte en acceptant de ralentir pour ne pas être «en avance» de la frappe (pour le fond) et en retard pour l'exécution mécanique de l'écriture papier ou autres formats.
Ne pas être dans la même temporalité cela joue, je pense sur les autres processus mentaux comme la correction orthographique ou syntaxique, les oublis de mots, etc…
Plus l'écart grandit entre l'élocution mentale et la mise en forme, écriture ou frappe, plus les autres processus mentaux dysfonctionnent eux aussi.
Je soupçonne que ce problème de temporalité est d'autres retentissements et que les améliorations impactent des processus mentaux qui pourraient paraître non liés en première intention de la gestion des émotions à la coordination mouvements complexes, bref l'acquisition aisée d'autres savoirs…

L'État décide mais il ne contrôle pas il est même souvent complaisant. Face à certains lobbys puissants… pas besoin de les nommer en ce moment… il est carrément clientéliste si ce n'est servile…
De suite certaines politiques publiques se muent en rentes de situation pour certains professionnels… qu'il convient de faire perdurer…

Dernière modification par z14giv1 (3/6/2022 16:06:06)

Hors ligne

#36 3/6/2022 13:03:41

Pyjam
Membres
Inscription : 20/4/2021
Messages : 123

Re : Avis d'un ergonome professionnel

La plupart des fautes (chez les gens qui savent écrire du moins) sont dues aux homophones. C’est naturel et c’est un problème du français (et de bien d’autres langues) qui ne peut hélas pas être corrigé.
Normalement, on écrit (ou on devrait écrire) en pensant à ce qu’on veut dire et pas à comment on doit l’écrire. On pense au contenu et non à la forme.
On pense [sa] (phonétique), on écrit «sa», puis on réalise qu’il y a une erreur, et on corrige : «ça».
Il n’y a pas ce souci avec les langues artificielles car elles sont phonétiques (un phonème ↔ un graphème), et il n’y a pas non plus d’accord des mots, ni de conjugaison.
On ne peut pas se tromper, [sa] s’écrit toujours «sa».
Une solution c’est de se mettre au finnois. Difficile de trouver une langue naturelle plus phonétique que le finnois.

C’est curieux si tu dois épeler les mots pour les saisir au clavier. Tu ne devrais pas. Et c’est normal si ton cerveau s’ennuie.
On donne le même conseil pour la lecture rapide : ne pas subvocaliser les mots. Quand on le fait, le cerveau s’ennuie, parce que le débit d’informations est trop lent. Il faut reconnaître les mots, pas les prononcer dans sa tête. La subvocalisation c’est bon pour la poésie.


Créateur de la disposition Optimot (Rejoignez-nous sur le Discord Bépo).
Je pianote sur un Cleave de Truly Ergonomic.

Hors ligne

#37 3/6/2022 13:16:14

Pyjam
Membres
Inscription : 20/4/2021
Messages : 123

Re : Avis d'un ergonome professionnel

z14giv1 a écrit :

L'État décide mais il ne contrôle pas il est même souvent complaisant. Face à certains lobbys puissants… pas besoin de les nommer en ce moment… il est carrément clientéliste si ce n'est servile…
De suite certaines politiques publiques se muent en rentes de situation pour certains professionnels… qu'il convient de faire perdurer.

Ces gens sont à côté de la plaque. Ils considèrent qu’il vaut mieux que les enfants passent des années à tenter de maitriser un système orthographique et grammatical défaillant plutôt que d’utiliser un système réformé plus facile à apprendre et consacrer le temps gagné à apprendre plus de choses utiles.
Et on le constate : au bout du compte, on n’a ni l’un ni l’autre. Ces mêmes personnes constatent que les jeunes ne savent plus écrire et se consacrent à des idioties.

L’union européenne est une imposture. Si c’était autre chose qu’un racket en bande organisée, on enseignerait dans tous les lycées d’Europe une (seconde) langue construite simple pour la communication entre les peuples européens. De telles langues, basées sur les langues européennes, existent depuis de décennies. Et elles sont meilleures que l’esperanto. Mais ces mafieux s’en foutent complètement.


Créateur de la disposition Optimot (Rejoignez-nous sur le Discord Bépo).
Je pianote sur un Cleave de Truly Ergonomic.

Hors ligne

#38 3/6/2022 14:11:18

Hubert
Membres
Inscription : 7/6/2010
Messages : 962

Re : Avis d'un ergonome professionnel

Bonjour Pyjam et z14giv1

Oui comme le souligne Pyjam la frappe en aveugle n’est pas décomposée alphabétiquement, tout du moins dans ma tête. C’est un phénomène «silencieux», c’est à dire sans vocalisation des lettres. Cela me donne l’impression que je lis la frappe de qqn d’autre à l’écran.

z14giv1, ton soucis me laisse penser que ce n’est pas forcément une question d’œuil. C’est peut être que ton cerveau va plus vite que ton écriture.
L’écriture manuscrite va en général à 30 MPM. En façon pattes de mouche, on peut aller à 60 ou 100 MPM.
Mon écriture dactylo est à 60 MPM.
Et l’écriture d’un dactylo habituel c’est autour de 100 MPM
Alors que à 100 MPM le débit de parole est encore très lent… C’est le débit d’un discours à la Gal De Gaule.

Si tes soucis vient, comme je le pense, de la rapidité de tes pensées… je sèche sur les solutions 100% efficace… mais la dactylographie permet qd même d’accélérer le débit d’écriture tout en conservant une lisibilité exemplaire. Et avec du travail, les gens qui ont un cerveau bien affuté arrivent à pousser la vitesse de dactylo à plus de 100. On a vu passer une personne qui affichait 200 MPM en vitesse de pointe.

À 200 MPM on est sur la vitesse de débit de parole d’un youtubeur survitaminé.
Sans égaler la vitesse de la pensée d’un esprit vif, on s’en rapproche.

A ce que j’ai vu pour atteindre cette vitesse il faut faire des games et refaire des exercices encore et encore pour s’améliorer.

Moi je n'ai pas la niack, parce que plus je vais vite et plus il y a de fautes en tout genre. Voir tous ces soulignements sur l'écran, ça me « déprime », et donc me ralentis. J’ai l’impression de plafonner à 60 MPM

Je me lance dans l’apprentissage de l’OPTIMOT, histoire de m’obliger à travailler ma justesse et aussi ma vitesse, comme il y a huit ans quand j’ai commencé le bépo.
Je verrais bien si cela améliore le shmilbilk coté DYS.
En tout cas j’y crois.


clavier X-bows, sans marquage

Hors ligne

#39 3/6/2022 16:49:28

z14giv1
Membres
Inscription : 18/5/2022
Messages : 16

Re : Avis d'un ergonome professionnel

Pyjam a écrit :
z14giv1 a écrit :

L'État décide mais il ne contrôle pas il est même souvent complaisant. Face à certains lobbys puissants… pas besoin de les nommer en ce moment… il est carrément clientéliste si ce n'est servile…
De suite certaines politiques publiques se muent en rentes de situation pour certains professionnels… qu'il convient de faire perdurer.

Ces gens sont à côté de la plaque. Ils considèrent qu’il vaut mieux que les enfants passent des années à tenter de maîtriser un système orthographique et grammatical défaillant plutôt que d’utiliser un système réformé plus facile à apprendre et consacrer le temps gagné à apprendre plus de choses utiles.
Et on le constate : au bout du compte, on n’a ni l’un ni l’autre. Ces mêmes personnes constatent que les jeunes ne savent plus écrire et se consacrent à des idioties.

L’union européenne est une imposture. Si c’était autre chose qu’un racket en bande organisée, on enseignerait dans tous les lycées d’Europe une (seconde) langue construite simple pour la communication entre les peuples européens. De telles langues, basées sur les langues européennes, existent depuis de décennies. Et elles sont meilleures que l’esperanto. Mais ces mafieux s’en foutent complètement.

Ils ne sont pas à côté de la plaque, c'est plus comme tu le dis des mafieux, malheureusement pour nous.

Le gâchis (comme la criminalité qui les touchent er l'omerta médiatique à ce sujet) fait du potentiel des enfants me met hors de moi assez vite.
Ça dépasse l'instruction, il y a attaque sur le physique des sacs trop lourds, aux chaussures à la forme inadaptée (à mon avis le retentissement est énorme), au nombre d'heures passées en position assise. La posture est un sujet critique et nous ne sommes pas à la pointe, nos cousins québécois sont bien plus actifs à ce sujet me semble-t-il.
On attaque souvent les pays d'Amérique du nord au sujet de l'épidémie d'obésité, le problème est réel cependant je remarque aussi que pas mal de nos jeunes «ont l'air faibles» à défaut d'un meilleur qualificatif.

Pour rester dans les langues, comme toi je ne comprends pas ceux qui veulent conserver les bizarreries dont le français est fort riche. Que de prétextes foireux on nous sert à répétition, quelle est la spécificité du français par rapport à d'autres langues ? Je me le demande. Je trouve l'espagnol remarquable.


Pour l'épellation, ce n'est pas que je suis «obligé» de le faire mais j'ai l'impression que cela me donne un focus que je n'ai pas autrement et me force à faire un lien que j'avais faire de façon trop faible. Dur de dire, cela reste un ressenti.
Je peux faire sans mais je crois que m'y tenir pour un temps, dans le cadre d'exercices, va me faire progresser. Je ne crois pas que mon esprit soit particulièrement rapide mais comme tout esprit il a besoin d'être canalisé.

Hors ligne

#40 3/6/2022 17:17:31

Pyjam
Membres
Inscription : 20/4/2021
Messages : 123

Re : Avis d'un ergonome professionnel

Il y a des langues très parlées comme le portugais, l’espagnol, ou l’allemand qui se réforment constamment, mais en France si tu touches à un accent on t’accuse de vandaliser la langue de Molière.
Quelle bande de bouffons !…
Molière n’écrivait pas comme nous, ne parlait pas comme nous, et était contre l’accord du participe passé avec «avoir» qui était une fantaisie à la mode empruntée à l’italien pour faire plus "pompeux".
LeMisanthrope.jpg
(Mon Dieu, Molière a fait une faute à «misanthrope» yikes )

Quelques articles sur l’ortografe (à ouvrir dans une fenetre de navigation privée pour ne pas etre embeté avec la limitation de lecture à deus articles):
https://lactualite.com/societe/lorthogr … -fatalite/
https://lactualite.com/societe/proposit … e-reforme/
https://lactualite.com/societe/a-quoi-r … rationele/
https://lactualite.com/societe/nouvelle … sistances/
https://lactualite.com/societe/particip … e-reforme/

Dernière modification par Pyjam (3/6/2022 17:17:52)


Créateur de la disposition Optimot (Rejoignez-nous sur le Discord Bépo).
Je pianote sur un Cleave de Truly Ergonomic.

Hors ligne

#41 4/6/2022 12:12:58

Hubert
Membres
Inscription : 7/6/2010
Messages : 962

Re : Avis d'un ergonome professionnel

Même si l’orthographe et la grammaire étaient réformées
Ou si l’orthographe et la grammaire étaient corrigées à 100% en zéro faute grâce à une IA

La grammaire et l’orthographe sont des plafonds de verre pour bcp.
Mais une fois celui-ci franchi
Un autre plafond de verre se fait jour

Il y aura de toute façon une autre vague de discrimination élitiste sur le vocabulaire.
Elle a déjà lieu
Les gens qui bourrent les phrases d’onomatopée, d’argo, d’hésitations «Heuuuu» et de vocabulaire «recherché» mais hélas mal utilisé, sont déjà discriminés.


Cependant, toute cette énergie dépensée à corriger des fautes
Ça coute combien à l’état, aux entreprises, à l’éducation nationale ?

C’est con à dire, mais dès que l’on arrive à réduire un pb à sa portion d’évaluation financière
tout à coup les oreilles de nombre de décideurs sont plus attentives.

Ajoutez le facteur compétition internationale
et l’identité d’une langue « riche par sa complexité » en prend un sacré coup dans la nuque

Il faut réduire le pb à sa portion congrue et parler pognon, brousouf, oseille, dette, pib, exportation, compétivité, coût interieur brut…

Pour le sujet des ergonomes :
Je ne pense pas qu’ils soient aveugle ou vénaux
Je pense que ils ont aussi des plus gros pb à règler en priorité
comme l’adaptation d’un poste à une personne parkingson, un autre qui est aveugle, un trisomique etc.

Ça me fait penser à l’obésité, qui est un pb facile à identifier, très létal, mais que les médecins et les dirigants soignent avec des conseils « manger, bouger, consommer 5 fruits et légumes par jours»… sans chercher à faire réellement un suivi ni prendre le pb à bras le corps.
C’est des problèmes «périphériques» qui nécessiterait de la recherche et un engagement national, avec bcp de transversalité sur nombre de facteurs. Un pb qui se règle à l’échelle nationale avec des décisions politiques.
L’ergonome et le médecin ne faisant pas de politique, ils se désengagent de la question

Pour le sujet de l’épellation :
C’est une méthode qui te sert à te canaliser
À te canaliser de quoi d’autre que celui d’aller plus vite que ton clavier
C’est exactement pour cela que j’ai supposé que tu as trouvé un palliatif pour canaliser la rapidité de ta réflexion sur un processus plus lent
La mémoire kinesthésique (les gestes que l’on fait par «réflexe»), permettent de jouer au ping-pong sans chercher à vocaliser les actions.
Les influx nerveux de la mémoire kinesthésique sont plus rapides et plus efficaces que faire transiter les actions par l’aire du langage (celui de vocaliser dans sa tête la réflexion).
L’idée de la frappe en aveugle, c'est d’avoir des gestes très sûr qui fonctionnent avec des réflexes comme le champion de ping-pong.
Cette mémoire se travaille uniquement avec une frappe en aveugle .
L’on sait que l’on a cette frappe en aveugle lorsque l’on est capable de frapper même en regardant ailleurs, ou encore mieux même en regardant qqn d’autre droit dans les yeux pendant que l’on frappe.

Où en est tu sur ce type de test ?

Dernière modification par Hubert (4/6/2022 12:23:43)


clavier X-bows, sans marquage

Hors ligne

Pied de page des forums